Maimouna Cissokho Khouma sur la violence à l’Assemblée: « C’est une gifle contre la démocratie, contre toutes les femmes… »

mai mouna cissokho khouma 5697

La coordonnatrice nationale du mouvement national des enseignants républicains du Sénégal a réagi, suite à l’incident qui s’est produit, ce jeudi à l’Assemblée nationale. Maimouna Cissokho Khouma ne digère par la gifle infligée par le député du Massata Sambe à Amy Ndiaye en plénière. 

Texte in extenso : 

C’est une gifle contre la démocratie, contre toutes les femmes et même contre le peuple dans sa globalité, dans la mesure où un tel acte d’une ignominie sans précédent a été perpétré au sein de l’institution représentative de la Communauté nationale.

Ne rien dire c’est cautionner de tels actes inadmissibles dans une société civilisée. Quelles que soient les contradictions, il y’a une ligne à ne jamais franchir. Avec cette gifle qui a retenti au plus profond de notre être en tant que femme mais aussi en tant qu’actrice de la vie politique, je ne peux que la condamner et la dénoncer avec la plus forte énergie.

Nous réaffirmons notre solidarité sans faille envers notre camarade, notre députée et envers toutes les femmes qui subissent au quotidien de telles violences totalement inacceptables.

Jamais on n’a vu dans le monde une telle scène montrant un député se lever et aller infliger une gifle à une Représentante du peule au sein de l’assemblée la plus représentative de la démocratie. C’est un fâcheux précédent qui mérite une réponse à la hauteur de l’agression.

→ A LIRE AUSSI : Chronique- Violence sur une femme en plein hémicycle : Massata Samb n’est plus digne de représenter le peuple !

→ A LIRE AUSSI : (Vidéo) – Sit-in à l’Assemblée nationale : Dieguy DIOP FALL appréhendée par la Police

→ A LIRE AUSSI : MMA – Avant son combat du 3 décembre, “Reug Reug“ a effectué sa pesée ce jeudi