Me Clédor Ly, avocat de Sonko: « Si le Juge n’avait pas organisé la confrontation… »

53880287 40680232

La confrontation Ousmane Sonko-Adji, dans le cadre du dossier supposé de viols à Sweet Beauty, est prévue mardi prochain chez le bureau du Doyen des juges. Me Ciré Clédor Ly, un des avocats du leader de Pastef ne crache pas sur ladite confrontation. Il s’exprimait sur la Rfm.

« Si le Juge d’instruction n’avait pas organisé de confrontation, du point de vue procédural le parquet va éterniser ce dossier. Il va demander un supplétif. Et ce supplétif allait étirer encore plus longuement ce dossier qui n’en est pas un. Donc c’est une façon pour le juge d’instruction de barrer la route au parquet du point de vue procédurale.

Il y a aussi que toutes les personnes qui ont été citées dans ce dossier n’ont pas été entendues. Je pense qu’avant cette confrontation, toutes les personnes citées devaient être entendues.

Je pense aussi que depuis le départ, cette affaire n’avait pas lieu d’être instruite. Mais tout le monde comprend qu’au-delà  de la recherche d’une vérité ou d’une justice il y a des enjeux plus  importants. C’est en fait l’intrusion du politique dans le champ judiciaire. Tout le monde le sait. »

→ A LIRE AUSSI : Affaire « Sweet Beauty » : La date du face-à-face entre Adji Sarr et Sonko fixée

→ A LIRE AUSSI : Outrage à Serigne Moustapha Sy à l’Assemblée: Sonko tient le Président Macky Sall pour unique responsable

→ A LIRE AUSSI : Maimouna Cissokho Khouma sur la violence à l’Assemblée: « C’est une gifle contre la démocratie, contre toutes les femmes… »