COMEX : Rapport financier de la Coupe du Monde 2022

augustin

En marge de sa réunion d’évaluation ce jeudi, le COMEX (Comité Exécutif de la FSF) a éclairé la lanterne des Sénégalais sur la partie “finance“ de la participation à la Coupe du Monde 2022.

Après la troisième participation du Sénégal à la Coupe du Monde, bouclée par une place en huitièmes de Finale, ce démembrement de la Fédération sénégalaise de Football (COMEX) a fait le bilan de cette campagne qatariote. Ainsi, en conclave quelques jours seulement après la fin de la Coupe du Monde, le Comité Exécutif de la FSF a détaillé les chiffres concernant les dépenses faites et les recettes obtenues.

« Nous avons demandé au département “finance“ de nous faire le point de cette participation. Nous avons eu à faire des dépenses sur la préparation de l’ordre de 253. 165. 590 francs CFA. Nous avons aussi exposé des dépenses de participation d’un montant de 741. 991. 301 francs CFA. Ce qui fait un total de 995. 156. 891 francs CFA. Concernant les recettes, il faut rappeler que quelques semaines avant la Coupe du Monde, la Fédération a reçu de la FIFA une avance de préparation (tirée du “Cash Prize“), qui se chiffre à un moment de 1.500.000 dollars, qui équivaut à 952. 477. 254 francs CFA. Nous avons aussi eu, comme entrée, des cessions de tickets entre membres de la communauté de Football d’un montant de 65. 768. 000 récupéré à titre de remboursement des billets que nous avons achetés pour certains partenaires et membres de la communauté du Football », a expliqué Me Augustin Senghor.

Dans cette campagne de Coupe du Monde, les recettes se chiffrent alors à 1. 018. 235. 254 francs CFA (Un milliard dix huit millions deux cent trente cinq mille deux cent cinquante quatre ) tirées essentiellement du fond de dotations de la FIFA. Et le président de la FSF de poursuivre : « A titre d’avance, la FSF a avancé, pour le compte du ministère des Sports, l’achat de billets. Donc nous avons dépensé 559. 930. 101 francs CFA en “ticketing“ que la Fédération a supporté pour le compte de l’Etat, étant entendu que le ministère s’est engagé à faire le remboursement dés que possible. Nous avions aussi avancé, dans le cadre des deux matchs amicaux de Septembre, pour un montant d’environ 200. 000. 000 francs CFA. Ce qui fait que le compte entre le Ministère des Sports et la Fédération se chiffre à 776. 469. 118 francs CFA », a souligné le patron de la FSF.

Me Augustin Senghor de préciser : « qu’en atteignant les huitièmes de Finale de la Coupe du Monde, le Sénégal avait droit à un montant de 13.000.000 de dollars (– 1,5 millions de dollars déjà perçue comme avance de préparation), soit 8 milliards de francs CFA. Quand on défalque l’avance reçue qui est de l’ordre de 952. 477. 254 francs CFA, nous allons nos retrouver avec une valeur de 7 milliards francs CFA ; et cet argent nous en ferons bon usage car l’argent du Football doit aller au Football », a rassuré Me Augustin Senghor.

« Retombées ? L’argent du Football doit aller au football… »

« Il est important de faire bénéficier de cet argent aux clubs et acteurs du Football local. Nous avons aussi proposé que la Commission de “finance“ se réunisse avec la Direction financière pour pouvoir proposer des axes d’investissements de ces fonds. Nous sommes une Fédération bâtisseuse, avec beaucoup de projets d’infrastructures et nous allons injecter une partie de l’argent dans ce secteur. Le reste pourra servir dans les autres secteurs du développement du Football  local ; mais aussi de nos sélections qui vont compétir à l’international en 2023 », a–t–il déclaré, avant d’annoncer le déménagement du siège de la Fédération sénégalaise de Football au début de l’année prochaine à Sacré–Cœur.

 

→ A LIRE AUSSI : (Vidéo) – Football : L’international français Blaise MATUIDI met un terme sur sa carrière professionnelle

→ A LIRE AUSSI : Mercato : Tottenham pense à Edouard Mendy

→ A LIRE AUSSI : Maroc : Walid Regragui est catégorique sur ses objectifs : « Si le Maroc n’arrive pas en demi-finale de la CAN, je m’en irai… »