Sortie sur France 24 et RFI : Kémi Séba s’attaque à Sonko…

my project 1 45 5983

La dernière sortie de Sonko sur France 24 et sur la RFI n’a pas du tout plu à Kémi Séba, qui l’a fait savoir avec vigueur.

 

Le leader du PASTEF a fait une sortie le vendredi dernier sur les chaînes France24 et RFI. Interrogé sur sa position sur la France, il avait souligné qu’il était pour un partenariat gagnant/gagnant entre le Sénégal et l’Hexagone. Et il avait souligné qu’à l’endroit de la Russie, ce qu’on voit dans certains pays, avec beaucoup d’euphorie, ne semble pas aller dans ce sens. « On est dans une conquête de souveraineté, mais on n’est pas dans le remplacement », disait-il.

Une position qui lui a valu les félicitations de l’ex-directrice adjointe de RFI, Geneviève Goetzinger. Une sortie médiatique qui n’est pas du goût de l’activiste Kémi Séba qui, sur son compte Twitter, a attaqué Ousmane Sonko. Pour lui, les félicitations de Geneviève Goetzinger sont mêmes préoccupantes. « Ceci étant dit, voir le frère Sonko être félicité par l’un des visages délabrés de la Françafrique informationnelle me préoccupe profondément », dit-il.

« Ce qui se passe en Afrique au sein de la jeunesse  n’est pas une volonté de changer de colon. C’est une insulte que de dire cela ! La jeunesse afro veut rompre avec la Françafrique qui a tué nos pères, cela ne signifie pas qu’elle veut avoir les russes comme colons. Nous l’avons déjà dit, la minorité qui brandit des drapeaux russes dans les manifestations est dans l’erreur, mais n’en fait pas une généralité. De plus, ce n’est pas en allant raconter cela sur les médias n°1 de la Françafrique, France24 et RFI Afrique au moment où une grande partie des africains les vomissent , que nous ferons évoluer les mentalités. On n’a pas besoin de leurs micros tendus ou de leurs approbations», a martelé Kémi Séba.

« Ceci étant dit, voir le frère @SonkoOfficiel être félicité par l’un des visages délabrés de la Françafrique informationnelle me préoccupe profondément. Ce qui se passe en Afrique, au sein de la jeunesse, n’est pas une volonté de changer de colon. C’est une insulte que de dire cela », a vigoureusement rétorqué Kémi sur son compte Twitter

→ A LIRE AUSSI : Drame de Sikilo : L’ultime hommage de Vélingara à ses fils…

→ A LIRE AUSSI : Affaire Adji Sarr-Sonko : le procureur de la République a tranché

→ A LIRE AUSSI : (Vidéo) – Interview pour France 24 & RFI : « Nous appelons la France à revoir sa position, nous n’avons rien contre la France… », Ousmane SONKO