Rapport Cour des comptes : Doudou Ndoye donne les voies qui s’offrent à Macky

macky Sall 2

Le rapport de la Cour des comptes sur la gestion du Fonds “Force Covid-19“ aura-t-il le même sort que les précédents rapports des corps de contrôle ? Dans les colonnes de L’Observateur, Me Doudou Ndoye, ex–ministre de la Justice Garde des Sceaux, a dit les 3 possibilités qui s’offrent au Chef de l’Etat.

Classer le dossier…

« Lorsque le Président reçoit un rapport, il s’offre à lui trois possibilités. Il peut dire: “ Ce que vous venez de décrire contre un tel ne me semble pas suffisant pour poursuivre l’intéressé donc, je classe le dossier “.

Juridictions spécialisées…

Le Chef de l’Etat peut faire autre chose : il peut découvrir que le rapport est bon, mais qu’un tel n’a fait qu’une faute budgétaire, il décide alors de le faire poursuivre devant la juridiction qui juge les fautes budgétaires. Cela ne veut pas dire qu’un tel a volé.

Poursuites judiciaires…

La troisième possibilité est que le Chef de l’Etat découvre que les accusations de vol sur deniers publics sont étayées, il dit alors au ministre de la Justice d’ouvrir des poursuites pénales contre cet un tel.

Mettre le coude…

Le Président a donc trois possibilités d’arbitrage. Le Président n’a pas à dire: “ Je mets le coude. Il l’a dit une fois et c’était une maladresse “.

→ A LIRE AUSSI : Sonko, “Grossesse“, I-Phone, “4X4“… : Ce que l’ancienne patronne d’Adji Sarr a confié au Doyen des juges

→ A LIRE AUSSI : Rapport cour des comptes : Birahim Seck demande l’intervention de la Justice

→ A LIRE AUSSI : Longues détentions préventives : Ces points noirs de la Justice sénégalaise