CHAN 2023 : Le journaliste algérien Abdelkader révèle que « Le Maroc n’a juste pas voulu venir… »

Photo 1673866914100

Le journaliste algérien, Abdelkader a voulu nous partager son avis sur le retrait du Maroc à la 7e édition du Championnat d’Afrique, faute d’autorisation de vol de la part des autorités du pays hôte, en conflit avec le Royaume depuis plusieurs mois.

 

Le Maroc, qui devait défendre son titre, à l’occasion de la septième édition du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) en Algérie, a finalement renoncé à rejoindre le pays hôte. Ce forfait, sur fond de tensions politiques entre les deux pays, était dans l’air depuis plusieurs jours. Interrogé par nos soins, l’ancien journaliste devenu consultant, Abdelkader Cheniouni indique que le Maroc n’était tout simplement pas prêt à faire le déplacement pour l’Algérie.

« Je n’ai pas apprécié l’attitude ou le comportement de la fédération marocaine de football. Parce qu’il est vrai qu’il existe un problème politique entre les deux gouvernements mais c’est quand même une compétition sportive. Vous allez le dire que peut-être le sport c’est la politique, oui je suis d’accord, mais en ce moment, il n y a pas de relation entre l’Algérie et le Maroc. Et pourtant, l’Algérie a tout fait pour faire venir cette équipe marocaine », affirme l’écrivain et ancien journaliste de la chaîne nationale Algérienne.

« On leur a proposé de venir prendre une autre compagnie bien qu’ils puissent venir par la Tunisie comme ils l’ont fait avec le U-17 et l’équipe qui a participé aux Jeux Méditerranéens. Mais, on a constaté que le Maroc n’a juste pas voulu venir tout simplement parce qu’on leur a offert cette possibilité par le biais d’une autre compagnie et même en collaboration avec le président de la CAF, mais ils ont refusé. Malheureusement, c’est une décision qui n’est pas sage et je pense que la CAF va prendre des décisions qui s’imposent. Parce qu’on ne peut pas se retenir d’une compétition sans motif valable. Et que l’Algérie a quand même fait des efforts pour faire venir les marocains mais ils ont carrément refusé. Avec le Maroc c’est toujours comme ça il veut imposer leur dictature et cela ne marche pas si on accepte c’est parce qu’on a accepté les décisions. Je trouve leur comportement inacceptable », ajoute-t-il.

Cette décision va certainement entraîner des conséquences. En s’appuyant sur le chapitre 27 et son article 68, une suspension de l’équipe locale marocaine pour les prochaines échéances sera sur la table. Mais pour l’heure, la Confédération Africaine de Football ne s’est pas encore penchée sur cette question.

→ A LIRE AUSSI : Ross Béthio : Le Maire Faly Seck lance un programme pour l’émergence de la commune

→ A LIRE AUSSI : Accident de Sikilo : Les explications de l’un des deux transporteurs arrêtés

→ A LIRE AUSSI : JUSTICE : Deux mères de famille jugées pour querelles de voisinage…