Accident de Sikilo : Les explications de l’un des deux transporteurs arrêtés

b4b5341a5579c39e155a7955e1ee9ce4e4b5b221

Dans le cadre de l’enquête sur l’accident de Sikilo, Birane Tine et Moussa Sow, les propriétaires des deux bus, qui sont entrés en collision, ont été arrêtés. Ils seront jugés mercredi prochain, pour “ mise en danger de la vie d’autrui et diverses violations présumées du Code de la route “.

 

Selon L’Observateur, Birane Tine, flanqué de son avocat, Me Abdy Nar Ndiaye, s’est défendu avec hargne face aux enquêteurs. « Mon véhicule était en règle », a-t-il juré. Et puis de renchérir, dans la foulée : « Je disposais d’une assurance en cours de validité. Elle m’a été délivrée par la compagnie “Salam Assurance“. Ma carte grise aussi était valable, les services compétents de l’État l’ont signée. J’avais confié mon véhicule au défunt Samba Ndiaye, qui était un chauffeur professionnel, titulaire d’un permis qui l’autorisait à conduire des véhicules de transport en commun ».

Birane Tine, dont le véhicule venait de Tamba pour rallier Dakar, admet cependant quelques « légèretés comme les modifications du véhicule (“Versailles“ & “porte-bagage“)». C’est pourquoi, il « demande pardon », se disant « conscient du drame que (s)on véhicule a causé ».

L’Observateur rapporte que Moussa Sow, propriétaire de la voiture qui venait de Dakar, s’est également défendu face aux enquêteurs. Mais le journal n’a pas donné plus de détails.

Pour rappel, notons seulement que l’accident de Sikilo a fait ce lourd bilan de 41 morts et 99 blessés.

→ A LIRE AUSSI : JUSTICE : Deux mères de famille jugées pour querelles de voisinage…

→ A LIRE AUSSI : Hausse annoncée des tarifs des minibus : Mansour Faye avertit !

→ A LIRE AUSSI : Accident à Ngueune Sarr : Le maire Ibra Top évoque le drame…