(Vidéo) – Boki Dialloubé – Soutiens ponctuels aux populations : Me Tamaro SEYDI DIALLO met carrément la main à la pâte

1015748 570019429715638 1889694513 o

Après l’étape du Fouladou – dans le Sud de la République du SÉNÉGAL – et quelques localités où Mme DIALLO née Tamaro SEYDI, Notaire de son état, a dû casser sa tirelire pour s’adonner à une remarquable série d’activités de distribution d’importants dons en nature, et le plus souvent alimentaires etc., c’est au tour de la zone Nord du SÉNÉGAL, plus spécifiquement du Fouta, de profiter avantageusement des largesses de la célébrissime Notaire.

Effectivement, c’est un important lot de cadeaux que l’épouse du Ministre d’État, Directeur de Cabinet du Président Macky SALL, a offert à la commune de Boki Dialloubé. D’ailleurs, cette démarche sociale a lieu à la veille de Noël et résume toute l’importance pour les jeunes, les femmes et les personnes âgées, de bénéficier d’une telle largesse de la part d’une si haute personnalité du pays.

 

Dans les dons de Me SEYDI, il y avait des jouets pour tous les enfants, des kits de fournitures scolaires, des matelas, des alaises & couvertures, des serviettes hygiéniques, des cadeaux de luxes évalués à plus d’une vingtaine de millions de francs CFA (20.000.000 de francs CFA) – qu’elle a une nouvelle fois distribués aux populations – . Aussitôt après, les bénéficiaires, contentes du Geste, ont entonné des cantiques en son honneur.

 

Toutefois, il convient de reconnaître que c’est la énième activité à travers laquelle Me Tamaro SEYDI DIALLO s’illustre, via ces actions sociales, a fortiori en direction de ses goros(bellefamille) du Fouta, avec lesquels d’ailleurs elle n’a de cesse entretenu de cordiaux rapports, sur fond de considération assez éprouvée.

 

Regardez !

 

 

970744 490541387685673 1213423769 n

→ A LIRE AUSSI : Kaolack : La douane a saisi 25 Kg de cocaïne dure

→ A LIRE AUSSI : Gambie : Le Gouvernement annonce avoir déjoué une tentative de coup d’État

→ A LIRE AUSSI : Rapport de la Cour des Comptes : « Ces malversations que la Cour des Comptes a mis à nues sont ignobles » (Par Mary Teuw NIANE)