Sénégal: La CENA veut une révision profonde du Code électoral

Cena

La Commission nationale électorale autonome (CENA) dit avoir constaté que le processus électoral a été émaillé de quelques incidents, dans son rapport sur les dernières élections Législatives de juillet 2022. Des incidents liés au système de parrainage et aux déclarations de candidature avec des récriminations qui ont affecté, à tort ou à raison, les acteurs politiques, l’administration électorale.

« Le processus n’a cependant pas été un long fleuve tranquille et la séquence préélectorale, comme c’est souvent le cas, a été lourde de menaces quant à la tenue de ces élections. En effet, entre le casse-tête des parrainages, pour les uns, et les errements sur les déclarations de candidature, pour les autres, la polémique a enflé et les Sénégalais ont retenu leur souffle…

« Certaines listes ont été rapidement écartées, en raison des carences dans les parrainages, pendant que, pour d’autres, les mandataires étaient embourbés dans l’inextricable processus de leur confection alourdie par l’obligation de respecter la parité…

« L’on a ainsi assisté à une confusion indescriptible et à des récriminations qui ont affecté, à tort ou à raison, les acteurs politiques, l’administration électorale et même le Juge électoral. Si l’exégèse contribue à nourrir la Science juridique, il est, par contre, regrettable qu’au nom de la liberté d’interprétation, l’on vide les textes de leur sens, souvent clair, pour conforter des positions partisanes », lit-on dans le rapport.

Législatives 2022 : la Cena invite les acteurs à la pacification totale et immédiate du paysage politique national

→ A LIRE AUSSI : Rapport Itie: Ce que le secteur extractif a généré au Sénégal, en 2021

→ A LIRE AUSSI : Etats-Unis : Une tempête ravageuse fait près de 50 morts

→ A LIRE AUSSI : Procès Mamadou NIANG & Massata SAMB : Prononcé de la sentence attendu aujourd’hui