Pape Alé Niang : « Je préfère mourir dignement en prison qu’à l’hôpital »

pape ale niang

Depuis 48h, des alertes sont lancées sur l’état de santé du journaliste Pape Alé Niang. Ses proches craignent en effet pour sa vie. Le journaliste refuse de recevoir des soins en plus de la grève de la faim qu’il a enclenchée depuis son retour en prison. Malgré ces craintes, le journaliste semble vouloir aller jusqu’au bout de sa logique.

C’est ce qu’il déclare dans message aux Sénégalais.

« Je vis de manière stoïque l’abominable épreuve qu’on m’inflige pour un dessein non encore avoué, » a dénoncé le journaliste. Malgré tout, Pape Alé Niang sur sa décision malgré son état de santé.

« Mais, je tiens à vous informer, à prendre l’opinion publique nationale et internationale à témoin, que face à ces auteurs de mon emprisonnement injuste et arbitraire, je préfère mourir dignement dans la prison de Rebeuss que dans un hôpital. Un célèbre penseur disait qu’il ne faut pas avoir peur de la mort, mais du néant. Ma vie n’a pas été un néant. Dans l’exercice du métier que j’ai choisi, j’ai, toujours et de manière permanente, posé des actes pour défendre objectivement et exclusivement le Peuple Sénégalais. »

Poursuivant, PAN sollicite des prières et confie sa vie à l’unique juge, Dieu.

« Je sollicite les prières des Sénégalais et confie ma vie au bon Dieu, l’Unique et véritable Juge.

Que Dieu veille sur le Sénégal 🇸🇳

Pape Alé NIANG, Journaliste »

→ A LIRE AUSSI : Élargissement de Pape Alé NIANG : Un rassemblement prévu devant l’hôpital “Principal“, ce samedi 7 janvier

→ A LIRE AUSSI : État de santé préoccupante de Pape Alé NIANG : Nathalie YAMB égratigne Macky SALL

→ A LIRE AUSSI : Thierno Bocoum : « La libération de Pape Alé Niang se justifie juridiquement et humainement »