Etat d’avancement projets hydrocarbures : Sophie Gladima visite la plateforme pétrolière de Sangomar…

ministre du petrole et des energies aissatou sophie gladima plateforme petroliere sangomar 5

Le Ministre du Pétrole et des Energies a visité le mardi 20 décembre 2022 la plateforme pétrolière de Sangomar. Mme Aissatou Sophie GLADIMA, à bord du navire de forage « Ocean Blackhawk » a constaté le travail qui s’y fait. Occasion, aussi pour elle pour s’entretenir avec les équipes sur place. Elle était accompagnée du Directeur des hydrocarbures, celui de PETROSEN HOLDING et de quelques conseillers techniques.

« Globalement, les opérations se déroulent bien avec un respect des réglementations en vigueur. L’Opérateur entretient de très bonnes relations avec l’administration des Hydrocarbures et est coopératif dans les négociations » , s’est réjoui Mme Sophie Gladima. D’ailleurs, ces dernières semaines les activités se sont intensifiées avec deux plateformes de forage, des navires d’installations sous-marines et des navires de ravitaillement opérant en parallèle en vue de livrer la phase 1, en toute sécurité et dans les délais avec le premier baril de pétrole attendu en fin 2023.

« Les opérations de forage du projet Sangomar ont débuté depuis le 14 juillet 2021. Aucun accident n’a été enregistré depuis le début des opérations. Le Projet Sangomar phase 1 est réalisé à plus de 70% à l’heure actuelle. Les installations sous-marines s’intensifient dans le site d’opérations. Quant au FPSO, il est présentement en cours de transit vers Singapour. Il arrive au Sénégal au troisième trimestre de 2023 » , peut-on lire dans le communiqué.

Qui poursuit : « L’opérateur Woodside maintient un bon climat social avec la Direction des Hydrocarbures et les sénégalais sont fortement impliqués dans les opérations de forages. Des ingénieurs sénégalais travaillent pour l’Opérateur Woodside ainsi que pour les différentes sociétés de services (Halliburton, Baker Huges, MI SWACO et OneSubsea) » .

Les travailleurs sénégalais…

« Ces travailleurs sénégalais se disent globalement satisfaits de leurs relations de travail avec l’Opérateur et ses sous-traitants qui ne ménagent aucun effort pour faciliter leur intégration. Il leur a été rappelé la loi sur le contenu local qui privilégie à compétences égales le recrutement de nationaux et qui instaure le principe de succession afin de remplacer dans le temps le personnel étranger qui est aujourd’hui indispensable. Ils ont donc été invités à se rapprocher du ST-CNSCL ou de l’ANAM en cas de constatation de non-respect de cette loi« , selon toujours le communiqué.

Pour rappel, les opérations de forage ont débuté depuis le 14 juillet 2021. Aucun accident n’a été enregistré depuis le début des opérations. Le projet de Sangomar prévoit dans sa première phase une production de 210 millions de barils sur une durée minimale de 25 ans d’exploitation. Le premier baril est toujours prévu au quatrième trimestre de l’année 2023.

ministre du petrole et des energies aissatou sophie gladima plateforme petroliere sangomar 2

ministre du petrole et des energies aissatou sophie gladima plateforme petroliere sangomar 4

ministre du petrole et des energies aissatou sophie gladima plateforme petroliere sangomar 5

ministre du petrole et des energies aissatou sophie gladima plateforme petroliere sangomar 6

→ A LIRE AUSSI : Rapport Itie: Ce que le secteur extractif a généré au Sénégal, en 2021

→ A LIRE AUSSI : Autorités épinglées par la Cour des Comptes : « Il faut les démettre de leurs fonctions, les livrer à la Justice »

→ A LIRE AUSSI : Rapport de la Cour des comptes: « Le président Macky ne protégera personne… »