Me Ousmane Sèye sur le rapport de la Cour des comptes: « Le juge sera saisi… »

ousmane seye

« C’est le rôle du ministre de la justice d’ouvrir une information judiciaire« , selon Me Ousmane Sèye sur le rapport de la Cour des comptes. Il espère que les mis en cause épinglés dans ce rapport répondront de leurs actes devant la justice.

D’après l’avocat repris par Dakarmatin, « la constitution du Sénégal prévoit la transparence dans la gestion publique des affaires. Le président de la République a modifié la loi sur la Cour des comptes pour rendre à cette Cour son efficacité. Il a aussi mis en place l’Ofnac. Donc on ne peut pas douter de la volonté du Président de la République de lutter contre la corruption et diriger la transparence dans les affaires publiques en règle constitutionnelle ».

Il poursuit : « De ce fait, c’est cela le travail de la Cour des comptes : contrôler comment le budget de l’Etat est exécuté. Donc, la Cour fait des recommandations et elle peut demander après avoir contrôler certains établissements publics ou sociétés nationales, l’ouverture d’une information judiciaire… S’il y a des indices de détournements ou des soupçons, on doit ouvrir une information judiciaire pour clarifier les choses. Donc, j’estime que les recommandations qui ont été formulées par la Cour des comptes pour l’ouverture d’une information judiciaire notamment contre certains responsables à qui on avait confié les deniers publics, effectivement cette information judiciaire sera ouverte » .

Non sans préciser qu’à partir de ce moment, « le juge sera saisi. Si les personnes sont innocentes, elles bénéficieront d’un non-lieu et au cas contraire, surtout à cette époque de la Covid-19 où il y a des morts, des blessés, le pays a souffert, ces personnes seront sanctionnées sans aucun doute (…) C’est le rôle du Ministre de la justice d’ouvrir une information judiciaire. Son rôle est de transmettre le rapport à la justice. Et à celle-ci de faire son travail. Il n’y a pas de polémique. Et moi, je suis un partisan de la lutte contre la corruption. Vous ne pouvez pas, à une époque où tout le monde est stressé, des personnes meurent et d’autres hospitalisées, détourner l’argent qu’on vous confie pour leur venir en aide. C’est abominable… »

→ A LIRE AUSSI : Autorités épinglées par la Cour des Comptes : « Il faut les démettre de leurs fonctions, les livrer à la Justice »

→ A LIRE AUSSI : Rapport de la Cour des comptes: « Le président Macky ne protégera personne… »

→ A LIRE AUSSI : Rapport de la Cour des Comptes : « Ces malversations que la Cour des Comptes a mis à nues sont ignobles » (Par Mary Teuw NIANE)