Communiqué du Conseil des ministres du mercredi 18 janvier 2023

photo officielle du gouvernement du senegal amadouba conseil des ministres

Le Conseil des ministres s’est tenu le mercredi 18 janvier 2023 au Palais de la République, sous la présidence du Chef de l’Etat, son Excellence, Monsieur Macky SALL.

A l’entame de sa communication, le Président de la République s’est incliné devant la mémoire des
22 personnes décédées, suite à l’accident de la route survenu le lundi 16 janvier 2023, près de
Sakal (dans la région de Louga) et a présenté, à nouveau, les condoléances de la Nation aux
familles éplorées et souhaité un prompt rétablissement aux 23 blessés pris en charge dans nos
structures hospitalières.

Le Président de la République a insisté sur le bilan des accidents qui révèle l’impératif d’une action
rapide et vigoureuse de l’Etat pour préserver la vie des populations contre la recrudescence des
accidents de la route.
A cet effet, le Chef de l’Etat a invité le Gouvernement à veiller à la mise en œuvre des mesures
d’urgence de la sécurité routière avec :
• l’application de toutes les mesures validées en Conseil des ministres, notamment
l’intensification des visites techniques, la limitation de vitesse à 90 km/heure maximum des
véhicules de transports publics et l’arrêt de l’importation et le rechapage des pneus
d’occasion ;
• l’intensification, le long des axes routiers et autoroutiers, des contrôles permanents des
forces de sécurité, la maitrise de la circulation routière et la divagation des animaux ;
• la réforme et la modernisation du système de transport public dans tous ses volets en
intégrant l’urgence de la mise en œuvre du programme concerté de renouvellement accéléré
des parcs de transport, comme action prioritaire d’accompagnement ;
• l’accentuation, à partir de tarifs réglementés selon les destinations, du déploiement national
de la société publique « Dakar Dem Dik » et des sociétés privées de transport disposant de
parcs de gros porteurs, de bus, de minibus et de taxis aux normes.
• la mise en place d’un dispositif permanent de communication et de formation adapté aux
usagers et aux acteurs du secteur sur le nouveau code de la route et les mesures préventives
de lutte contre l’insécurité routière, en particulier, le respect des horaires de circulation pour
les véhicules de transport.
Ainsi, le Président de la République a rappelé au Gouvernement la nécessité de poursuivre, sans
relâche, les actions engagées de sensibilisation des acteurs et des syndicats de transporteurs pour
l’application effective de la réglementation du fonctionnement des transports publics urbains et
interurbains.

Le Chef de l’Etat a, également, demandé au Ministre des Transports terrestres d’engager, dans les
meilleurs délais, le recensement des acteurs et parcs de transports publics, ainsi que l’actualisation
de la liste nationale des gares routières officielles, en vue de disposer d’une base de données fiable
sur le secteur des transports routiers.
Le Président de la République a, enfin, indiqué au Premier Ministre, la nécessité d’une évaluation
hebdomadaire en Conseil des ministres, des mesures de lutte contre l’insécurité routière déjà mises
en œuvre sur l’étendue du territoire national, avec la mise en place à la Primature d’une Cellule
interministérielle de Suivi, associant les quatorze (14) gouverneurs de région.
Abordant le succès de l’exploitation du Train express régional (TER), le Chef de l’Etat a rappelé
l’importance de cette infrastructure de transport de dernière génération, à la pointe de la technologie
qui symbolise la promotion d’un transport public ferroviaire moderne et sécure.
Le Président de la République s’est félicité, un an après le lancement de son exploitation, le 17
janvier 2022, du taux de fréquentation remarquable par les usagers, du confort et de la sûreté de
ce système de transport innovant qui dessert différentes localités de la région de Dakar.
Le Président de la République a, à cet égard, demandé au Gouvernement de poursuivre les efforts
consentis pour améliorer la mobilité urbaine avec l’émergence du transport multimodal intégrant, à
terme, le BRT et les systèmes de transports publics opérationnels dans la capitale.
Le Chef de l’Etat a, enfin, invité le Premier Ministre et les membres du Gouvernement impliqués
dans le projet, à accélérer l’accomplissement de toutes les diligences administratives, logistiques,
techniques et financières, nécessaires à la finalisation de la deuxième phase du TER sur la ligne
Diamniadio – AIBD.

Revenant sur le développement industriel du Sénégal avec l’émergence des zones économiques
spéciales (ZES), le Président de la République a rappelé au Gouvernement l’importance de la
Politique d’industrialisation qui demeure un des piliers de la transformation structurelle de
l’économie nationale, axe primordial du Plan Sénégal Emergent (PSE).
Dans ce cadre, le Chef de l’Etat a demandé au Premier Ministre de finaliser avec les acteurs publics
et privés impliqués, une feuille de route pour l’accélération de la mise en exploitation des quatre (4)
ZES créées à Diass, Bargny- Sendou, Diamniadio et Sandiara.
Le Président de la République a, par ailleurs, souligné l’urgence d’une évaluation de la mise en
œuvre de la stratégie de développement industriel et d’intégrer, dans les perspectives, l’émergence
de branches nouvelles avec l’exploitation des ressources nationales de Pétrole et de Gaz, en
indiquant particulièrement l’importance de la préparation de la tenue, en mars 2023, d’un Conseil
Présidentiel sur le développement industriel du Sénégal.
Au demeurant, le Président de la République a rappelé au Ministre de l’Economie, du Plan et de la
Coopération, l’urgence de présenter la Stratégie nationale de Développement du Secteur privé et
de finaliser l’évaluation prospective des missions et activités du FONSIS, dix (10) ans après sa
création.

Abordant le climat social et le suivi des affaires intérieures, le Chef de l’Etat a insisté sur les sujets
suivants :
• la maitrise des interventions de l’Etat lors des cérémonies religieuses et coutumières
en demandant au Premier Ministre et au Ministre de l’Intérieur de prendre toutes les mesures
appropriées pour une programmation optimale, avec les communautés concernées, des
interventions de l’Etat lors des cérémonies religieuses et coutumières organisées sur le
territoire national ;
• la régulation et le contrôle des implantations de stations – service dans les communes
en demandant au Premier Ministre de veiller à une meilleure régulation et un contrôle
préventif de l’édification des stations – service sur des sites sécurisés, après réalisation
impérative d’une étude d’impact environnemental et social validée.
Revenant sur la nécessité de célébrer les figures emblématiques de notre Nation et de les offrir en
modèles à la jeune génération, le Chef de l’Etat, Protecteur des Arts et des Lettres, a informé le
Conseil de sa décision de décerner, à titre exceptionnel, hors compétition et pour l’ensemble de
leurs œuvres, le Grand Prix du Chef de l’Etat pour les Lettres, aux écrivains Cheikh Hamidou Kane
et Aminata Sow Fall.

En outre, le Président de la République a décidé de dénommer l’Université virtuelle du Sénégal
(UVS), « Université numérique Cheikh Hamidou Kane ».
Dans sa communication, le Premier Ministre est revenu sur le suivi de la coordination de l’activité
gouvernementale en évoquant :
• son déplacement à Sakal et à l’hôpital régional de Louga à l’occasion de l’accident survenu
dans l’arrondissement de Sakal ;
• la réunion interministérielle sur l’évaluation du programme Xëyu ndaw ñi ;
• la réunion sur la situation de la société nationale La Poste.

AU TITRE DES COMMUNICATIONS DES MINISTRES

• le Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur a fait le compte rendu de
sa visite en Espagne ;
• le Ministre de l’Agriculture, de l’Equipement rural et de la Souveraineté alimentaire a fait une
communication sur la Stratégie nationale de souveraineté alimentaire du Sénégal (SAS) et
le « Pacte du Sénégal » dans le cadre du Sommet africain sur l’Agriculture.
AU TITRE DES TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES
• le projet de décret portant organisation du Ministère de la Justice ;
• le projet de décret fixant les conditions et les modalités de délivrance, de modification, de
renouvellement et de retrait des titres d’exercice dans le secteur de l’électricité ;
• le projet de décret relatif à l’activité d’autoproduction d’énergie électrique ;
• le projet de décret transférant la gestion des ports du Sénégal à la Société nationale du Port
autonome de Dakar.

AU TITRE DES MESURES INDIVIDUELLES

Le Président de la République a pris les décisions suivantes :
• Monsieur Thierno NDIAYE, Spécialiste en Management commercial et en ingénierie
financière, est nommé Président de Conseil d’Administration de la Société Africaine de
Raffinage (SAR), en remplacement de Monsieur Diène FAYE ;
• Madame Seyni BEYE, Gestionnaire des Données et spécialiste en Transformation digitale,
est nommée Président du Conseil d’administration de l’Ecole nationale de Cybersécurité ;
• Monsieur Ibrahima GUEYE, Inspecteur principal du Trésor, est nommé Inspecteur des
Finances au Ministère des Finances et du Budget ;
• Monsieur Cheikh Abdou Lahad Mbacké SARR, Planificateur, est nommé Directeur de
l’Administration générale et de l’Equipement au Ministère des Finances et du Budget, en
remplacement de Monsieur Ibrahima Gueye, appelé à d’autres fonctions ;
• Monsieur Abdoulaye NDIAYE, Spécialiste en Management et Régulation des Marchés
publics, est nommé Directeur de l’Administration générale et de l’Equipement du Ministère
des Pêches et de l’Economie maritime, poste vacant ;
• Monsieur Demba GAYE, titulaire du diplôme d’études supérieures spécialisées en Gestion
des Entreprises du secteur de l’Energie, précédemment Conseiller technique du Ministre du
Pétrole et des Energies, est nommé Directeur du Développement des Energies
renouvelables, poste vacant ;
• Monsieur Sana SANE, Géographe spécialiste en Environnement et Développement, est
nommé Directeur du Centre régional des Œuvres universitaires sociales du (CROUS) de
Ziguinchor, en remplacement de Monsieur Moustapha Lo DIATTA, appelé à d’autres
fonctions ;
• Madame Catherine Marie Thérèse Faye DIOP, Architecte DPLG, Directeur de l’Architecture
au Ministère de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique, est nommée
Commissaire du Gouvernement auprès de l’Ordre des Architectes du Sénégal ;
• Messieurs Abou KANE, Babacar Mbaye NDIAYE et Babacar SENE sont nommés
Professeurs titulaires à la Faculté des Sciences économiques et de gestion de l’Université
Cheikh Anta Diop de Dakar ;
• Monsieur Moustapha SOKHNA est nommé Professeur titulaire de Didactique des
disciplines à la faculté des Sciences et technologies de l’Education et de la formation de
l’université Cheikh Anta Diop de Dakar ;
• Madame Ndeye THIAM, Monsieur Ousmane SEYDI, Monsieur Abdoul Aziz CISS, et
Monsieur Mamadou Diallo sont nommés Professeurs assimilés à l’Ecole Polytechnique de
Thiès.
Fait à Dakar, le mercredi 18 Janvier 2023
Par le Ministre du Commerce, de la Consommation et
des Petites et Moyennes Entreprises,
Porte-parole du Gouvernement
Abdou Karim FOFANA

→ A LIRE AUSSI : Chan 2022 : le Sénégal battu par l’Ouganda

→ A LIRE AUSSI : Rdc: l’Onu a découvert près de 50 morts dans des fosses communes en Ituri

→ A LIRE AUSSI : « Renvoi en jugement: Le juge a-t-il l’obligation d’envoyer Sonko en prison avant le jugement ? » (Par Daouda Mine)