CASAMANCE ! Pour que la paix revienne…

Alioune TINE

La crise casamançaise, vieille de quatre décennies, n’a que trop duré ! Des gens se sont retrouvés mutilés par des mines, beaucoup de personnes ont péri dans ce conflit aux conséquences fâcheuses, des familles durent se déplacer et laisser leur terre nourricière de la verte Casamance.

Nombreux sont les observateurs qui s’interrogent sur le pourquoi de la persistance des tensions, même sporadiques.

Qui a-t-il intérêt à ce que les armes ne soient définitivement rangées ?

La question mérite d’être posée, dans la mesure où on compte par milliers les blessés de guerre, les déplacés, les orphelins et la situation économique s’en ressent indiscutablement.

Pour Alioune Tine l’ancien secrétaire général de la Raddho (Rencontre Africaine pour la Défense des Droits de L’homme) et président-fondateur du Think tank Africa Jom Center : « La guerre n’est pas la solution en Casamance, elle n’apporte que malheur, isolation et tristesse, Salif Sadio et César Atoute Badiate, les populations aspirent à une paix durable », lance-t-il dans un tweet largement repris.

Pour faire retrouver à cette partie intégrante du territoire sénégalais, la verte Casamance, son lustre d’antan, Alioune Tine demande aux groupes armés de capituler et conseille à Son Excellence Monsieur le Président de la République d’œuvrer résolument pour la paix définitive.

pub

Le pire est arrivé ! Au moins six pertes en vies humaines seraient notées: deux dans le camp de l’armée sénégalaise et quatre du côté de la faction de Salif Sadio.

Rappelons que les hostilités ont démarré dès lors que l’armée sénégalaise, dans sa mission de défense et de préservation de l’intégrité territoriale, a lancé une grande offensive pour le démantèlement des bases rebelles du groupe armé affilié à Salif Sadio et établi entre le nord de Sindian et le long de la frontière avec la Gambie.

Comme une machine à remonter le temps, de nombreux réfugiés ont dû quitter les zones touchant la bande frontalière pour aller dans les villages circonvoisins de la Gambie.

 

→ A LIRE AUSSI : (VIDEO) A La Une de votre journal du 18 mars sur Chrono actu: « Sonko devant le juge le… »

→ A LIRE AUSSI : Barka Bâ : « Salif Sadio détient des tonnes d’armes, qui proviennent de… »

→ A LIRE AUSSI : (VIDEO) A La Une de votre journal du 17 mars sur Chrono actu: « Le premier clash entre Barth et Macky… »

pub