Après le livre blanc du gouvernement : Ousmane Sonko livre sa « part de vérité »

sans titre 4 1 1024x596 1

C’est un document de 36 pages que le leader de Pastef compte mettre à la disposition du public. Un document en réponse au livre blanc que le ministère des Affaires étrangères a remis aux différentes représentations diplomatiques présentes dans le pays. 

Ce mémorandum comprend, selon El Malick Ndiaye, secrétaire à la communication de Pastef, quatre points : « Les causes des manifestations avec des détails sur les procès l’ayant opposé à Mame Mbaye Niang et Adji Sarr, la traque des militants de Pastef, les répressions et les emprisonnements ». Le document comprend aussi 22 annexes.

Le Pastef compte donc, à partir de ces documents, saisir la Cour pénale internationale (CPI). A ce propos, Juan Branco, l’avocat français d’Ousmane Sonko, tiendra un point de presse le jeudi 22 juin à 11 h pour donner les détails de la phase opérationnelle de la saisine.

→ A LIRE AUSSI : Médiation Macky Sall-Ousmane Sonko: Robert Bourgi livre la solution

→ A LIRE AUSSI : Arrestations lors des manifs – Des suites de la sortie du Parquet : Pastef–Les Patriotes porte la réplique !

→ A LIRE AUSSI : FRAPP annonce une manifestation devant chez Ousmane Sonko

pub