“Affaire Neymar Jr“ : La star “auriverde“ du Paris Saint–Germain complètement blanchie par la Justice espagnole

afp fr e286e3d6275887fea789d93967779163d8558abd

Neymar Jr, la star brésilienne du Foot, a été relaxé mardi en Espagne, à l’issue d’un procès marqué par le “retrait–surprise“ des accusations du Parquet. Pour rappel, le joueur qui vient de connaitre une élimination très difficile avec le Brésil au Qatar, était poursuivi pour des « irrégularités “présumées“ lors de son transfert au FC Barcelone en 2013 ».

Les juges de l’audience provinciale de Barcelone ont décidé d’une “relaxe de Neymar“ et des huit autres prévenus, estimant ne pas avoir constaté de délit et donc de “préjudices pour les plaignants“, a indiqué dans un communiqué ladite juridiction.

Outre Neymar Jr et ses parents, deux ex-présidents du Barça (Sandro Rosell et Josep María Bartomeu) ainsi qu’un ex-dirigeant du club brésilien de Santos, où le joueur évoluait auparavant, étaient poursuivis dans cette affaire, aux côtés du Barça, de Santos et de l’entreprise fondée par les parents de Neymar Jr pour gérer sa carrière.

Ce procès, portant sur des “faits présumés de corruption et de fraude“, s’était tenu durant deux semaines à la fin du mois d’octobre, à un mois seulement du coup d’envoi du Mondial au Qatar, où “Ney“ et la “Seleçao“ ont été éliminés en quarts de Finale par la Croatie.

Il avait été marqué par un coup de théâtre lorsque le Parquet, qui réclamait initialement deux ans de prison et dix millions d’euros à l’encontre de l’attaquant du Paris Saint–Germain, avait fait volte–face et retiré ses accusations contre tous les prévenus.

 

Contrat d’exclusivité

C’est la société brésilienne “DIS“, détentrice de 40% des droits de Neymar Jr, lorsqu’il évoluait à Santos, qui avait porté l’affaire en Justice en 2015, affirmant que le Barça, Neymar, sa famille puis Santos s’étaient alliés pour dissimuler le montant réel du transfert au Barça et ainsi “l’escroquer“.

La société brésilienne reprochait aussi au joueur et à son entourage de ne pas l’avoir informée de l’existence d’un contrat d’exclusivité signé en 2011 entre la star brésilienne et le Barça, qui a faussé – selon elle – le mercato.

 

 

→ A LIRE AUSSI : Coup de pied d’Ousmane Sonko (“Ap chagi“ ou “Mae jeri“) : Un challenge qui fait le buzz !

→ A LIRE AUSSI : Bougane Guèye “Dany“ et Mansour Diop en désaccord !

→ A LIRE AUSSI : Agression d’Amy Ndiaye Gniby : Massata Samb et Mamadou Niang cuisinés par les enquêteurs