Sous mandat de dépôt, Pape Alé Niang évacué à l’hôpital

314581709 185370987357951 5860923234156619162 n 1

Pape Alé Niang a été évacué à l’hôpital Principal, ce dimanche. L’information a été donnée par la Coordination des Associations de Presse (CAP). Le journaliste avait repris sa grève de la faim après avoir été encore placé sous mandat de dépôt. Le mis en cause est dans un “état critique“.

Le journaliste, en liberté provisoire a été, de nouveau, envoyé en prison, après avoir été encore placé sous mandat de dépôt par le juge du deuxième Cabinet, Mamadou Seck. Selon le maître des poursuites, les dernières sorties médiatiques de l’inculpé Pape Alé Niang, telles qu’il ressort des audios et des vidéos joints à la procédure, caractérisent largement une violation des obligations prescrites, notamment celles qui lui faisaient défense de communiquer sous aucune forme sur les faits, objets des poursuites, dans la perspective de garantir l’intégrité de la procédure et de prévenir efficacement la réitération des faits.

En effet, indique toujours le Parquet, les dispositions de l’article 127 ter du Code de procédure pénale, du contrôle judiciaire dont bénéficiait l’inculpé Pape Alé Niang, prévoient que dans l’hypothèse où l’inculpé se soustrait volontairement aux obligations imposées par la décision de l’autorité judiciaire, celle-ci, dispose du droit, en tant que garante de la bonne marche de l’instruction, de révoquer la mesure de liberté et d’ordonner subséquemment l’arrestation immédiate de l’inculpé suivie de son assignation à résidence avec surveillance électronique ou sa mise sous mandat de dépôt.

→ A LIRE AUSSI : Rapport Cour des Comptes : Des fautifs vers la Cdf…

→ A LIRE AUSSI : Coups de feu à Paris: Une troisième personne est décédée

→ A LIRE AUSSI : Affaire “Sweet Beauty“ : La nouvelle requête des avocats de Sonko concernant Mamour Diallo