Sous-développement des arts martiaux à Mbacké / Moussa Thioune interpelle le seul ministre de la région.

61144985 44627395

Parrain de la journée de démonstration des Arts martiaux de Mbacké, Moussa Thioune, coordinateur de « And Doolel Macky », a choisi de défendre les intérêts de la discipline et d’attaquer frontalement le ministre Dame Diop. « C’est une honte ! Il est le seul ministre de la région et il n’a aucune influence sur le développement du sport dans la région et plus particulièrement dans le département de Mbacké. Le football ne le sent pas, le basket ne le sent pas, les arts martiaux ne le sentent pas. Ce que je dis n’engage que moi et mon mouvement. »

Visiblement déconcerté par ce qu’il considère comme une absence caractérisée dans la région du ministre, il poursuit : « allez à Kaolack, vous verrez un certain Pape Demba Bitèye au chevet de sa jeunesse alors qu’il n’est même pas ministre de la République, à Touba on peut aussi saluer la présence de Serigne Fallou Mbacké « Transitaire » ou de Makhtar Diop. Ce que je veux dire, en un mot, c’est que le sport est mort à Mbacké et dans la région à cause de  l’indifférence affichée par certains leaders qui, apparemment, ne méritent pas la confiance du Président de la République. »

Les salles de Mbacké et de Touba déroulaient une journée de démonstration où toutes les disciplines étaient conviées. Il s’agit en  particulier du karaté, du taek wondo, du kung -fu, du viet -vo – dao, du samado, etc…

NKN

→ A LIRE AUSSI : Kaolack / Le point sur la campagne de commercialisation de l’arachide : Certains paysans bradent leurs récoltes… La faible densité des graines bloque l’exportation… La Sonacos et la Copéol se partagent la réception.

→ A LIRE AUSSI : Sar: 59 milliards FCfa de pertes en 2020

→ A LIRE AUSSI : Le Port d’armes et de matières explosives interdit jusqu’au 20 février 2022 (Antoine Diome)

pub