Qu’est–ce qui motive, au fait, la nouvelle mise aux arrêts de Pape Alé NIANG ? Réponse à 10 h chez le juge

PANJ

Pape Alé NIANG a, à nouveau, été conduit sous bonne escorte aux locaux de la DIC (Division des Investigations criminelles), sur ordre du juge du 2e Cabinet, Mamadou SECK, qui lui avait accordé, tout dernièrement, la liberté provisoire. Ainsi, les Sénégalais en auront le cœur net, ce mardi, à l’issue de son “face–to–face“ avec ledit juge.

 

Toutefois, l’un des avocats du journaliste d’investigations, Me Moussa SARR, assure que cette nouvelle mise aux arrêts n’est point une nouvelle affaire ; c’est dans le cadre du même dossier. Même si des coïncidences relatives à son LIVE avec le rappeur & activiste Mollah MORGUN, sitôt sorti de prison, et ses propos jugés “tendancieux“ contre le Directeur général de la Police nationale, Bocar Seydou YAGUE, sont déconcertants.

Pape Alé NIANG a–t–il passé outre le contrôle judiciaire ? A–t–il parlé du dossier ? Le magistrat–instructeur, Mamadou SECK, va–t–il révoquer son ordonnance de remise en LP (liberté provisoire), assortie d’un contrôle judiciaire ? Va–t–il, malheureusement, le reconduire sous mandat de dépôt ?

Autant de questions qui taraudent l’esprit du citoyen lambda et qui trouveront, à coup sûr, des réponses, lors du “face–to–face“ fatidique avec le patron du 2e Cabinet où le journaliste d’investigations est prié de s’y rendre, aujourd’hui mardi, aux alentours de 10 heures.

Ainsi donc, l’administrateur de Dakar Matin a été arrêté le 6 novembre dernier, avant d’être placé sous mandat de dépôt pour “diffusion de fausses nouvelles“.

En guise de rappel, notons seulement que le Juge avait la “main lourde“, pour aller jusqu’à l’inculper, en novembre dernier, pour : « divulgation d’informations susceptibles de nuire à la Défense nationale » ; « recel de documents administratifs et militaires » et « diffusion de fausses nouvelles susceptibles de discréditer les Institutions publiques ».

→ A LIRE AUSSI : Urgent : Pape Alé Niang de nouveau arrêté par des éléments de la DIC

→ A LIRE AUSSI : Sonko, “Grossesse“, I-Phone, “4X4“… : Ce que l’ancienne patronne d’Adji Sarr a confié au Doyen des juges

→ A LIRE AUSSI : États–Unis Justice : Harvey Weinstein jugé coupable à Los Angeles de trois agressions sexuelles