Palais de Justice : Accusé de Coups et Blessures volontaires, Tounkara a été condamné à…

tribunal palais de justice de dakar

Ousmane Tounkara, un enseignant qui travaille dans le même établissement que son épouse, a été attrait devant la barre du Tribunal des flagrants délits de Dakar. Le mis en cause, poursuivi pour « Coups et Blessures volontaires », a asséné plusieurs coups de couteau à la nuque de son collègue, Pape Amadine Diaw, qu’il accuse d’entretenir « une relation étroite avec son épouse ».

Appelé à la barre, Tounkara n’a pas cherché à nier les faits. « J’ai vu à maintes reprises Pape Amadine Diaw faire des clins d’œil déplacés à ma femme », a-t-il déclaré. “L’Observateur“, qui rapporte l’histoire, renseigne qu’au moment des faits, le prévenu lançait à son collègue : « Laisse ma femme tranquille ! »

A la barre, l’épouse du prévenu évoque l’état de santé de son époux. « Il y a quelques mois, rembobine la dame, il était malade. Après avoir fait le tour des hôpitaux, on s’est tourné vers un marabout. Ce dernier lui a donné des potions et des bains mystiques. Depuis lors, il ne cesse de faire des hallucinations », a-t-elle soutenu.

Interrogé sur sa maladie, Tounkara avoue avoir des troubles de sommeils. « Je n’ai pas bien dormi ces derniers jours, cela a dû impacter sur mes agissements », a-t-il fait savoir.

Malgré ses déclarations, le juge l’a condamné à un mois de sursis.

→ A LIRE AUSSI : CHAN 2023 – Le Maroc menace de déclarer forfait

→ A LIRE AUSSI : ?Nécrologie – SÉNÉGAL – Basket : Rappel à Dieu de l’Arbitre/OTM Cheikh Tidiane SEYE

→ A LIRE AUSSI : (Document) – “Sweet Beauty Spa“ : L’Ordre des médecins somme l’État d’assurer la protection de leur collègue, Dr Alphousseyni GAYE