Musique – Nouveau single « Musik » : L’artiste Michaël Soumah chante ses premiers amours

arton28874

Il a titillé la musique d’abord, avant d’embrasser une carrière audiovisuelle, plus particulièrement dans l’animation. Grâce à la musique, il est connu de partout, a fait de belles rencontres et de connaissances. C’est dans ce sens que le guitariste, Michaël Soumah a décidé de rendre un hommage à la musique. Ce, à travers un nouveau single intitulé « Musik », un morceau qui annonce d’ailleurs la sortie d’un nouvel album : « Symbiose ».

Après un long break, Michael Soumah reprend le micro musical. En prélude à la sortie de son prochain album dénommé « Symbiose », qui sera dans les bacs l’année prochaine, le chanteur et instrumentiste annonce la couleur avec un nouveau single sorti, il y a quelques mois au grand bonheur des mélomanes. Ce single intitulé « Musik », n’est pas un choix anodin, puisque l’ancien animateur-vedette de Dakar FM a décidé de rendre hommage à la musique. Comme disait Gille Jacob, à travers cette célèbre citation que la « Musique adoucit les mœurs et rassemble les cœurs ». Mais au-delà de cette boutade, le guitariste a fait savoir que la musique est le résumé de son vécu. « La musique, c’est la vie ! J’ai eu à faire de belles rencontres avec des artistes, des mélomanes, des sommités de la musique… Donc, toutes ces différentes rencontres, tous ces voyages que j’ai eus à effectuer à travers le monde, les grands festivals que j’ai eus à assister, c’est grâce à la musique. C’est tout cela que je résume à travers ce petit texte dans la chanson “musique“. La musique m’a beaucoup apporté. Elle m’a amené un peu partout. C’est une façon pour moi de rendre un hommage à la musique », a-t-il expliqué avec fierté.

« Symbiose est un mélange de plusieurs sonorités et influences musicales »

La voix de l’artiste reste intacte, chantant en wolof, en français, en anglais avec une belle envolée. Le premier couplet, Mickael, berce avec des instruments avant d’entonner avec cette phrase « Man dama beug musique sama bir xol ». La chanson, digeste, dansante, fait 3 minutes et est riche en paroles et en mélodie avec des notes de zouk rappelant les années 90, où cette musique était en vogue avec les colladeras. D’ailleurs, c’est un tube qui, sur YouTube, pousse les mélomanes à se remémorer au bon vieux temps. « Holà quelle magnifique chanson qui me rappelle mes 18 ans » écrit Luk Mendy ! En tout cas, le single fait son bonhomme de chemin avec plus de 8000 vues en attendant la sortie de l’album « Symbiose ».

Parlant de son futur bébé, il renseigne que « Symbiose » a été entièrement enregistré au Sénégal, réalisé avec des musiciens venus d’horizon assez diffèrent. « “Symbiose“ est un mélange de plusieurs sonorités et influences musicales. Des chanteurs béninois, congolais et sénégalais ont pris part à cet album, chacun avec son influence et ses sensations. Pour moi, la musique est synonyme de partage et n’a pas de frontière. Cette musique peut voyager partout à travers l’Afrique et peut faire connaître l’artiste et l’album », indique-t-il. Avant de faire savoir que la musique est faite de mélanges, de mixité, de collaborations. « Je me suis dit que je vais faire un album qui va regrouper différentes nationalités africaines, venus d’ici et ailleurs et cela permet de faire voyager cette musique », poursuit l’ex-animateur de l’émission « Jazz 30 » sur la chaîne Inter.

Mickael, c’était d’abord la musique avant les médias…

“ Cet album…, renseigne-t-il, “ …Ce n’est pas pour faire une carrière musicale mais, “ c’est peut-être pour montrer à certaines personnes qui ne connaissaient pas que Mickael, c’était d’abord la musique avant les médias, avant l’audiovisuel. Je fais partie d’une famille de musiciens, dont mon frère André Lô qui est décédé. C’était un brillant musicien, il était le collaborateur d’Ousmane Sow “Huchard“ (Soleyamama), le fondateur du groupe Wato Sita. Quand le groupe s’est disloqué, on a pris la relève et on l’a appelé le “Wato Sita 2“.

“ D’ailleurs, le regretté Habib Faye était notre bassiste “, se souvient l’artiste. Michael Soumah est un animateur radio d’origine sénégalaise. Il entre dans le métier en 1986 pour devenir quelques années plus tard un des meilleurs dans son domaine. Chanteur et musicien avant d’arriver à l’animation, Michael Soumah, qui continue de se produire, est un féru de jazz reconnu. Patron du Club “Sono Mondiale“, initiateur du “festival Jazz“ à Dakar, l’animateur vedette de la RTS sur la bande FM a permis l’éclosion de beaucoup d’artistes aujourd’hui sur le devant de la scène.

 

 

→ A LIRE AUSSI : Gestion de Coronathon au Burkina : Des députés sont priés de rendre les sommes perçues

→ A LIRE AUSSI : Fermeture de l’hôpital Le Dantec : Les fournisseurs réclament leurs 4 milliards à l’État du Sénégal

→ A LIRE AUSSI : Gestion de Coronathon au Burkina : Des députés sont priés de rendre les sommes perçues