(vidéo) Assemblée nationale : Le coup de pied en plein ventre sur Amy Ndiaye, qui indigne !

cfffffff

L’honorable députée Amy Ndiaye doit avoir très mal. Elle a reçu un coup de pied en plein ventre, alors que, selon une de ses collègues à l’Assemblée nationale, elle est en état de grossesse.

Ce mercredi, parce qu’elle s’était attaquée à Serigne Moustapha Sy, guide des « moustarchidine », deux députés de l’opposition, l’ont bien malmené. Le premier, par une gifle, le deuxième par un coup de pied en plein ventre. Et c’est ce coup de pied, qui indigne des Sénégalais. L’acte est si violent qu’Amy Ndiaye est tombée par terre, de même que son « agresseur ». « Cet acte ne doit pas rester impuni », dénoncent certaines femmes.

Lors de sa prise de parole à l’hémicycle, la députée Aminata Gueye s’est insurgée contre cette violence faite à la dame Amy Ndiaye. Elle demande aux deux députés de l’opposition de présenter des excuses publiques, sans quoi, « ils n’auront plus droit à la parole à l’Assemblée ». Aminata Gueye demande également la solidarité de toutes les femmes députées de l’opposition, dans cette affaire, malgré leur divergence politique.

Ce mercredi, parce qu’elle s’était attaquée à Serigne Moustapha Sy, guide des « moustarchidine », deux députés de l’opposition, l’ont bien malmené. Le premier, par une gifle, le deuxième par un coup de pied en plein ventre. Et c’est ce coup de pied, qui indigne des Sénégalais. L’acte est si violent qu’Amy Ndiaye est tombée par terre, de même que son « agresseur ». « Cet acte ne doit pas rester impuni », dénoncent certaines femmes.

Lors de sa prise de parole à l’hémicycle, la députée Aminata Gueye s’est insurgée contre cette violence faite à la dame Amy Ndiaye. Elle demande aux deux députés de l’opposition de présenter des excuses publiques, sans quoi, « ils n’auront plus droit à la parole à l’Assemblée ». Aminata Gueye demande également la solidarité de toutes les femmes députées de l’opposition, dans cette affaire, malgré leur divergence politique.

→ A LIRE AUSSI : Outrage à Serigne Moustapha Sy à l’Assemblée: Sonko tient le Président Macky Sall pour unique responsable

→ A LIRE AUSSI : Me Clédor Ly, avocat de Sonko: « Si le Juge n’avait pas organisé la confrontation… »

→ A LIRE AUSSI : Maimouna Cissokho Khouma sur la violence à l’Assemblée: « C’est une gifle contre la démocratie, contre toutes les femmes… »