Grossesse d’Amy Ndiaye “Gniby“ : Mauvaise nouvelle selon les avocats des députés du PUR

c9f1d58ca01e3e41040f32ce1f20cc279ca2e18e

Les députés Massata Samb et Mamadou Niang ont été condamnés à 6 mois de prison ferme et à payer solidairement 5 millions de francs CFA à leur collègue Amy Ndiaye “Gniby“ sur qui ils avaient osé lever la main, en pleine plénière. Ils ont été reconnus coupables de coups et blessures volontaires devant le tribunal des flagrants délits de Dakar.

Leurs avocats jugent la décision “ étonnante “, parce que non fondée, selon eux, sur un “ élément concret de la procédure “. Par conséquent, les conseils de Massata Samb et Mamadou Niang entendent interjeter appel. Et en attendant d’être fixés, ils vont introduire une demande de liberté provisoire pour leurs clients.

La défense n’entend pas s’arrêter là. Elle prévoit, en outre, de réclamer une contre-expertise sur la présumée grossesse d’Amy Ndiaye “Gniby“.

Mais selon la partie civile, cette requête n’est pas recevable à ce stade de la procédure. « L’affaire a été jugée et la possibilité qui s’offre à la partie adverse c’est d’attaquer en appel la décision rendue », affirme dans L’Observateur Me Souleymane Cissé, un des avocats de Amy Ndiaye.

Ce dernier ajoute : « Sur la grossesse, on se limite aux déclarations des médecins. Il est constant que dans le dossier, figurent bel et bien des documents qui attestent que notre cliente est en état de grossesse. Et les coups reçus ont causé préjudice au bébé qu’elle porte ».

→ A LIRE AUSSI : Longues détentions préventives : L’appel du forum du justiciable aux juges et procureurs

→ A LIRE AUSSI : Succession de Niasse à l’Afp : La candidature d’Alioune Sarr divise les Progressistes de Mbour

→ A LIRE AUSSI : Litige foncier à Mbour : Le sort réservé à des propriétaires de terrains