Litige foncier à Mbour : Le sort réservé à des propriétaires de terrains

artoff28931

La ville de Mbour et son emplacement attirent. C’est la course au foncier. Ce qui explique que les litiges soient nombreux et atterrissent devant les tribunaux. L’affaire “Cheikh Dione“ au Tribunal de grande Instance de Mbour en est une preuve éclatante.

 

Cheikh Dione comparaissait à la barre de cette juridiction pour les faits d’escroquerie sur une de ses nombreuses parcelles, qui sont l’objet de litiges. Le prévenu a vendu un terrain à Papa Ndiaye à 3,5 millions de francs CFA. Cheikh le met en rapport avec un certain Alpha Diop pour une mutation. Malheureusement, bien que s’étant acquitté du paiement y afférant, le vieil homme n’arrive toujours pas à entrer dans ses droits. La raison, c’est que la parcelle que Cheikh Dione lui a vendue appartient à un ancien policier qui a servi à Mbour.

C’est un vieil homme meurtri qui sortait de ses mains tremblantes tous les documents dont il disposait et qu’il soumettait à l’appréciation du tribunal. Un autre homme du 3e âge à qui Cheikh a vendu une parcelle litigieuse est S. Faye qui n’a pas pu retenir ses larmes. « Je suis un marchand ambulant. Pendant dix ans, je me suis battu pour avoir cette parcelle que j’ai achetée à 4,5 millions de francs CFA », déplore l’une des parties civiles dans cette affaire vertigineuse qui peut, à la fin esquisser, un sourire après une larme de dépit. En effet, c’est son nom qui figure dans le registre de la mairie de Mbour. Celui qui a perdu, c’est bien Iba Guèye. « Ce n’est pas possible. Cette parcelle située à Gouye Mouride était celle de ma mère. C’est elle qui me l’a offerte parce que tous mes frères avaient des parcelles. Moi je vis actuellement à Dakar et je viens de temps en temps à Mbour. Je ne peux pas comprendre que cette parcelle appartienne à ce Soulèye Faye », se désole-t-il. Quant à Pierre Diogaye Diouf, il est le propriétaire de la 62L. Mais Cheikh Dione la revendique et s’est énergiquement opposé aux travaux que Pierre y a entamés.

Au finish, le Parquet a disqualifié les “ faits d’escroquerie, de faux et usage de faux “, reprochés au prévenu en occupation illégale. L’affaire a été mise en délibéré et sera jugée ce mardi.

 

 

→ A LIRE AUSSI : Négligence dans les hôpitaux : Marie Khemesse fait le point et annonce…

→ A LIRE AUSSI : Rapport Cour des comptes : Amadou BA entre en scène

→ A LIRE AUSSI : Gestion de Coronathon au Burkina : Des députés sont priés de rendre les sommes perçues