“FEMME DE L’ANNÉE 2022“ – Dr Fatou DIANÉ, ministre de la Femme : Parcours élogieux d’un as de la microfinance

f7b1e839a8e4766cf3a27d9855e39f8558edc6c5

Très récemment nommée ministre de la Femme, de la Famille et de la Protection des enfants, Dr Fatou DIANÉ était à la tête du PROMISE (Programme de Développement de la Microfinance Islamique au SÉNÉGAL ) depuis mars 2021. Dans les périodes précédentes, Mme DIANÉ était la Directrice de la Réglementation et de la Supervision des services financiers décentralisés entre 2017 et 2021.

D’où Dr Fatou DIANÉ tient–il ce sens élevé des performances ?

Avec un daron Gouverneur, du lycée André Peytavin de Saint–Louis, en passant par Mame Cheikh M’BAYE de Tambacounda, jusqu’au lycée Coumba Ndoffène DIOUF de Fatick, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts. Seule et unique fille de sa classe, elle avait fini par s’imposer durant toute sa formation en série scientifique – S1 –. Ainsi, cette jeune mathématicienne en devenir s’était faite repérée par le Président Abdou DIOUF parmi les 30 meilleurs élèves du SÉNÉGAL ; et ce, dès le Collège. De ce fait, en sus de nombreux cadeaux en guise d’encouragements, elle bénéficia d’ un séjour au Palais Roume. On ne peut faire le portrait du Dr DIANÉ sans parler de son parcours politique. Elle est responsable de l’Alliance Pour la République (APR) dans la région de Diourbel. Dans cette casquette, le ministre de la Femme, de la Famille et de la Protection des enfants reste une combattante confirmée du développement, faisant des actions sociales sans tambour ni trompette.
Championne née, elle avait occupée, tour à tour, les postes de Chef de la Division des Études et Politiques économiques ainsi qu’experte économiste à la Direction de la Prévision et des Études économiques (2006 – 2007), Chef de la Division des Synthèses conjoncturelles (2009 – 2014), Conseillère du Directeur de la Prévision (2014 – 2017) & Conseillère Technique du DGPPE (2015 – 2017).

A l’idée de penser à “la femme de l’année 2022“, la rédaction de Chrono–actu s’est voulu fidèle à son credo de quête de l’Excellence en nominant cette grande Dame de la microfinance formée à bonne école, en l’occurrence Dr Fatou DIANÉ et il convient d’admettre que c’est un mérite insoupçonné !

Parcours élogieux d’une dame de vertu et de rigueur

Baccalauréat scientifique au 1er tour “avec mention“ en poche, elle intègre l’Université Gaston BERGER et passe quatre (4) bonnes années qui sont toutes sanctionnées de la mention “Très bien“ et , elle en est sortie ainsi Major de sa promotion en 2003 pour rejoindre l’Université Aix–Marseille 2 avec une bourse d’excellence de l’Etat du SÉNÉGAL.

Au cours de son séjour d’études hexagonal, elle fera une année au prestigieux centre de Recherche GREQAM (Groupement de Recherche en Économie Quantitative Aix–Marseille MR 7316) placé sous la quadruple tutelle d’Aix–Marseille Université, du Centre National de la Recherche Scientifique, de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales et de l’École Centrale de Marseille.

Avec l’obtention d’un DEA (Diplôme d’Études approfondies) en Économie appliquée, cette passionnée des mathématiques, parachèvera sa formation en allant à la recherche d’un master professionnel en Econométrie bancaire et financière de l’Université de la Méditerranée. Dans la lancée, elle passe avec succès son M2 en 2006 et décroche son autorisation à s’inscrire en Thèse de Doctorat en Économie Appliquée. Sur ces entrefaites, son Centre de recherches lui proposa alors une Cotutelle avec l’Université Gaston BERGER de Saint–Louis qu’elle accepta pour servir son Pays. Au bout de 4 années de recherches, elle décroche un Doctorat d’Économie de l’Université de la Méditerranée–Aix–Marseille. Docteur Fatou DIANÉ, comme l’appellent ses amies Aixoises, avait déjà intégrée le Ministère de l’Économie et des Finances, bien avant même sa soutenance de Thèse.

Repérée par son premier Directeur, l’illustre Économiste Sogue DIARISSO de la Banque Centrale, elle avait établi ses premiers quartiers dans le Cabinet du ministre, avant de bénéficier d’un décret présidentiel le nommant Directeur de la Réglementation et de la Supervision des Systèmes financiers décentralisés (DRS/SFD) à la Direction générale du Secteur financiers et de la Compétitivité.

En excellent dénicheur de talent, le Chef de l’État, Macky SALL a vu juste serions–nous tentés de dire, en pensant à Dr Fatou DIANÉ pour diriger le département de la Femme, de la Famille et de la Protection des enfants ! Nous en voulons pour preuve les efforts considérables que ne cesse de consentir Dr Fatou DIANÉ, en créant beaucoup d’emplois dans la région de Diourbel, avec la mise en place d’une boulangerie et ses séries de financements pour les femmes de la localité.

 

 

 

 

 

 

→ A LIRE AUSSI : Les Brésiliens font leurs adieux au légendaire footballeur Pelé

→ A LIRE AUSSI : Revue de Presse Sénégalaise : Les quotidiens de ce mardi 2 Janvier 2023 reviennent sur le discours du président de la république…

→ A LIRE AUSSI : Pape Alé Niang : Son état de santé inquiète ses proches