🐷Elevage de porc à Malicounda : Guy Marius Sagna parle de la filière…

artoff29311

La filière porcine est négligée. C’est le constat fait par Guy Marius Sagna qui a rendu visite aux éleveurs de Malicounda. Le député soupçonne “ un plan de liquidation “ de la filière.

 

Guy Marius Sagna était à Malicounda, où il a apporté son soutien aux éleveurs de porcs. Pour le député de Yewwi Askan Wi (opposition), « la filière porcine est négligée et il y a un plan de sa liquidation » qu’il promet de combattre. « Nous sommes venus ici, à Malicounda, pour apporter notre soutien à ces éleveurs de porcs, ces braves hommes et femmes qui, dignement, veulent subvenir à leurs besoins, mais ne bénéficient d’aucun soutien de l’Etat ni de la mairie », a-t-il déclaré. Il a souligné que la mairie et l’Etat ont pourtant « l’obligation » de soutenir les éleveurs de porcs. « La filière porcine doit être aussi respectée que les autres. Il doit y avoir un programme de stabulation pour éviter la divagation des porcs. En tant que député du peuple, je vais écrire une lettre au ministre de l’Elevage sur les difficultés des éleveurs en général et les éleveurs de porcs, en particulier », ajoute le responsable de FRAPP France–Dégage. En plus de la « négligence » de la filière, il estime que les éleveurs de porcs sont « victimes d’une stigmatisation ». « On l’associé à une ethnie et à une religion, ce qui est une injustice. Nous nous battrons contre un plan de liquidation de cette filière », a promis Guy Marius Sagna.

 

Les éleveurs rappellent au maire Maguette Sène sa promesse

Les acteurs, eux, misent encore sur un coup de pouce de l’Etat. « La filière porcine est une filière rentable, mais le problème est qu’il n’ y a aucune politique sur cette filière. Nous n’avons pas d’aliments de bétail, ni de programme de vaccination. Actuellement, il y a pénurie de porcs et cela est dû à une peste porcine, il y a six mois de cela. Ce que nous voulons, c’est que l’Etat nous vienne en aide. Nous sommes 150 hommes et femmes à nous activer dans l’élevage et nous méritons du respect et de la considération. Nous rappelons aussi au maire, Maguette Sène, sa promesse de nous doter d’un site », a déclaré, pour sa part, Emmanuel–Maxime Mendy, vice-président du Gie “ Sukali Kom Agir ensemble “, qui regroupe les éleveurs de Malicounda.

 

 

→ A LIRE AUSSI : Hémicycle – Destitution de “Mimi“ : « Vengeance et complots politiques ne se mangent pas… » (Par Guy Marius SAGNA)

→ A LIRE AUSSI : Assemblée Nationale : Wallu, sans Mamadou Lamine Diallo, vote l’exclusion de “Mimi“

→ A LIRE AUSSI : Justice – Défense des magistrats : Birahim Seck montre la voie à Macky Sall