Date de l’Élection présidentielle : En l’absence annoncée de 16 candidats, le dialogue national s’ouvre ce lundi !

19 candidats presidentielle 1 1

Sur initiative du Président Macky SALL, le dialogue national s’ouvrant ce lundi 26 février, à Dakar, et se clôturant demain mardi 27 Février., suscite des réactions plus ou moins mitigées.

En effet, la situation politique au SÉNÉGAL, telle que décrite, soulève des questions importantes quant à la légitimité et à l’efficacité du dialogue national initié par le Président Macky SALL.

Ainsi, le dialogue national tentera de trouver consensus sur une date et échanger sur la vacance du pouvoir au cas ou la date de la Présidentielle serait fixée au-delà du 02 Avril prochain, fin de mandat du Président Macky SALL. Toutefois, le Président SALL, boycotté par de nombreux acteurs, pourrait voir le dialogue bouclé plutôt que prévu. N’empêche, le Chef de l’État a invité  les Forces vives de la Nation pour, assure-t-il, « apaiser la tension politique, réconciliant les Sénégalais avec eux-mêmes ».

Même si l’opposition et la Société civile, une bonne partie, ont déjà boycotté ces concertations avant l’heure. Le FC-25, représentant 16 parmi les candidats choisis par le Conseil constitutionnel pour la prochaine Présidentielle, déclinant l’invitation du Président Macky SAL, argue qu’on doit dialoguer uniquement pour trouver une date à la Présidentielle, pas pour recommencer le processus électoral, en conformité avec la décision du Conseil constitutionnel.

Au même moment, les candidats spoliés, désavoués par le Conseil constitutionnel et plaidant pour une exclusivité électorale, vont répondre à l’appel du Chef de l’État. En gros, ils seront soutenus et ossaturés, dans leurs démarches, par des candidats à la Présidentielle proches du pouvoir, Idrissa SECK, Mahammed Boun-Abdallah DIONNE et le candidat de la majorité, Amadou BÂ.

Cependant, en cas de non consensus, le Président de la République compte retourner vers le Conseil constitutionnel pour avis.

→ A LIRE AUSSI : Date de la Présidentielle, dialogue, Amnistie pour Sonko… : Abdoulaye Ndiaye est « L’Invité du Week-end »

→ A LIRE AUSSI : Pourquoi le dialogue s’impose ( Par Abdoulaye Ndiaye)

→ A LIRE AUSSI : La plateforme COSCE /PACTE alerte: « Si la date l’élection n’est pas fixée avant le 02 avril, il (Macky Sall) aura posé un acte qui plongerait le pays dans…»

pub