Qatar 2022 : Pour avoir porté la main à un supporter algérien, Samuel Eto’o présente ses excuses

samuel etoo en el camerun chile twitter

Le président de la FÉCAFOOT, Samuel Eto’o “Fils“, regrette visiblement d’avoir violenté un Youtubeur algérien qui abordait, par–devers lui, le match–retour du barrage qualificatif en Coupe du Monde au scénario funeste pour les “Fennecs“, les ayant opposant aux “Lions“ indomptables du Cameroun. Après quoi l’ancien joueur du FC Barcelone a publié une lettre d’excuse via les réseaux sociaux et appelé les Algériens à « surmonter la déception d’une élimination douloureuse ».

Président de la Fédération camerounaise de Football depuis décembre 2021, Samuel Eto’o “Fils“ a frappé au visage un supporter algérien, lui assénant par la suite un violent coup de pied.

La scène déplorable a été filmée et l’ancien joueur du Barça a dû se confondre en plates excuses, en réagissant sur les réseaux sociaux. Il a expliqué et regretté son geste.

« Une altercation violente m’a opposé à une personne apparemment supportrice de l’Algérie. Je regrette profondément d’avoir perdu mon sang froid et d’avoir réagi d’une manière qui ne correspond pas à ma personnalité, Je présente mes excuses au public pour cet incident regrettable ».

Et le président de la FÉCAFOOT d’ajouter : « Je m’engage à continuer de résister aux provocations incessantes et au harcèlement quotidien de certains supporters algériens. Depuis le match Cameroun Vs Algérie du 29 mars dernier à Blida, je suis la cible d’insultes et d’allégations de tricherie sans aucun fondement ».

Samuel Eto’o a également appelé la Fédération et les autorités algériennes à « prendre leurs responsabilités pour mettre un terme à ce climat délétère avant qu’un drame plus grave ne se produise ».

FjTkGVCXgAE80RL

 

→ A LIRE AUSSI : Augustin Senghor : « Notre rêve d’ici 2026 est… »

→ A LIRE AUSSI : Mondial 2022 : Macky SALL maintient les primes des 1/4 pour les “Lions“, malgré leur sortie en 8e…

→ A LIRE AUSSI : (Photo) – Bayern de Munich : Bouna SARR fait son come-back à l’entraînement