Contribution : « Pape Alé NIANG, un otage pour noyer le Covid-festin macabre… » (Par Boubacar SALL)

pape ale prison 1

Comme il fallait s’y attendre, chaque fois qu’un gros scandale secoue l’opinion, à l’image de ce rapport de la Cour des Comptes sur le Covid-Business qui mouille la dynastie Faye–Sall, l’homme au coude inamovible fait créer un contrefeu afin de détourner les regards.

C’est ainsi qu’il faut comprendre la re-arrestation du journaliste incorruptible Pape Alé Niang ce Lundi 19 Décembre au soir, une arrestation qui ne repose sur rien de sérieux comme d’habitude. Le prétexte de son entretien avec Mollah Morgun après sa libération est une nouvelle parodie de justice car cet entretien date de Mercredi 14 Décembre, et il ne révélait rien de particulier que l’opinion ne savait déjà.

Lors de la sortie la semaine dernière du rapport de la Cour des Comptes, l’opinion avait déjà l’attention captivée par l’Assemblée Nationale et la motion de Censure de Yewwi Askan Wi. Le clan des pilleurs espérant que tout sera déjà oublié cette semaine, la clameur sur ce carnage financier du Covid-Business a plutôt pris une nouvelle tournure en s’amplifiant. Fidèle à sa stratégie, la dynastie Faye–Sall et ses bras armés du pouvoir judiciaire se sont alors décidés à donner à l’opinion et à la presse un autre sujet de conversation. Et quoi de mieux que d’arrêter un journaliste très populaire et aimé de la majorité des sénégalais honnêtes et patriotes ?

Dès son arrestation, des mercenaires tels que Moustapha Diakhaté et une certaine presse corrompue ont été mis en branle pour donner des justifications à cette arrestation ridicule et arbitraire.

A Pape Alé Niang nous renvoyons ce message. Rappelez-vous toujours cette parole du syndicaliste canadien Michele Chartrand : « Quand des bandits sont au pouvoir, la place d’un honnête homme est en prison ». Vous serez toujours leur cible, et vous aurez toujours un pied en prison comme tous les honnêtes citoyens, tant que le Sénégal sera sous ce régime kleptocrate. Sachez qu’ils vous en veulent à mort pour plusieurs raisons :

** Ils vous en veulent de ne pas accepter d’être acheté comme certains de vos confrères

** Ils vous en veulent d’avoir révélé au monde entier que le « dossier Adji Sarr / Ousmane Sonko » est en réalité « un dossier Adji Sarr / Mamour Diallo / APR / Bassirou Gueye »

** Ils vous en veulent d’avoir éventé un bon nombre des carnages financiers auxquels ils se livrent

** Ils vous en veulent de ne pas traiter les exécutions d’honnêtes citoyens comme des suicides ou des morts naturelles

** Ils vous en veulent de rappeler régulièrement au monde entier leurs propos, leurs engagements, leurs signatures d’hier

** Ils vous en veulent d’avoir ouvert les yeux aux sénégalais avant les élections locales et les élections législatives de 2022

** Ils vous en veulent d’être aussi respecté des sénégalais que eux sont méprisés de ces sénégalais

** Ils vous en veulent d’avoir compris que derrière chaque grand homme se cache une femme, mais aussi que derrière chaque dictateur se cache une femme

** Ils vous en veulent parce qu’ils savent que vous en direz plus que ce qui figure dans ce rapport de la Cour des Comptes

Jamais une gouvernance n’a été aussi lâche, poltronne et destructrice. Le chef semble trop aveuglé par la haine et la rancœur contre les sénégalais qui l’ont humilié à chaque occasion, depuis l’accueil triomphal par des millions de citoyens de Mr Abdoulaye Wade à son retour en Avril 2014, jusqu’à ces dernières élections législatives de Juillet 2022.

Ils vont continuer à piller, à détruire, à embastiller, à éliminer chaque jour davantage jusqu’en Février 2024 histoire de se venger par avance de ce que les citoyens feront d’eux après la chute de la dynastie Faye–Sall. En effet, la dynamique vers cette alternance est irréversible, le peuple sénégalais le sait, et il a même déjà choisi son prochain leader, c’est la raison pour laquelle il ne se précipite pas, il ne se lâche pas. Le peuple sénégalais a déjà démontré aux locales et aux législatives 2022 qu’il en a fini avec la dynastie Faye–Sall, et qu’il lui préfère même des suppléants. Ce peuple est en colère et rien ne le fera oublier les centaines de scandales et les dizaines de morts qui attendent d’être déterrés. Il n’oubliera pas non plus que Mr Macky Sall a fait passer la population carcérale de 7500 en début 2012 à plus de 13 000 aujourd’hui, en y faisant jeter d’honnêtes citoyens en très grande majorité.

Pape Alé Niang va donc servir à noyer le carnage sur les 1000 Milliards de la force Covid, comme celui des 45 milliards d’armement. Et si cela ne suffit pas à détourner l’attention, ils vont trouver quelque chose à ajouter. Peine perdue.

Free Pape Alé NIANG.

 

Boubacar SALL
E-mail : boubacarsall369@hotmail.com

→ A LIRE AUSSI : Placement sous mandat de dépôt : Illico, Pape Alé Niang annonce une grève de la faim…

→ A LIRE AUSSI : Justice : Pape Alé Niang retourne en prison

→ A LIRE AUSSI : Qu’est–ce qui motive, au fait, la nouvelle mise aux arrêts de Pape Alé NIANG ? Réponse à 10 h chez le juge