Condamnés à 6mois de prison : La radiation plane sur la tête de Massata Samb et Mamadou Niang

massata de pute s 4748

Si leur recours se solde par un échec, les députés Massata Samb et Mamadou Niang risquent très sérieusement de perdre leur siège à l’Assemblée nationale ; ce, après leur condamnation ce lundi, par le Tribunal des Flagrants délits de Dakar.

 

Ce lundi 2 décembre, 2023, les députés Massata Samb et Mamadou Niang ont été condamnés à 6 mois de prison ferme. Une condamnation, qui risque de jeter le flou sur leur avenir au sein de l’Hémicycle.

Car, selon la Constitution, en son article 61, alinéa 7, « Le député qui fait l’objet d’une condamnation pénale définitive est radié de la liste des députés de l’Assemblée nationale sur demande du Ministre de la Justice ».

Et au vu de la configuration actuelle de l’Assemblée, leurs adversaires, qui sont majoritaires à l’Hémicycle, ne risquent pas de leur faire de cadeau.

L’avocat des parlementaires, qui en est certainement conscient, a automatiquement annoncé un recours. « Nous allons immédiatement interjeter appel contre la décision », a annoncé Me Abdi Naar Ndiaye.

Ainsi donc, l’avenir des deux députés dépendra, certainement, du verdict définitif qui sortira des recours annoncés.

 

→ A LIRE AUSSI : Longues détentions préventives : L’appel du forum du justiciable aux juges et procureurs

→ A LIRE AUSSI : Succession de Niasse à l’Afp : La candidature d’Alioune Sarr divise les Progressistes de Mbour

→ A LIRE AUSSI : Litige foncier à Mbour : Le sort réservé à des propriétaires de terrains