Cameroun – Modeste M’Bami : Déjà le 3e décès de la génération 2003…

InCollage 20230111 101004839

Parmi la sélection du Cameroun, qui a pris part à l’épopée jusqu’en finale de la Coupe des Confédérations en 2003 en France, trois joueurs ont déjà trouvé la mort suite au décès samedi de Modeste M’Bami.

 

La première et la plus marquante de ces disparitions et évidemment survenue directement sur le terrain, lorsque Marc-Vivien Foé s’est écroulé à la 72e minute de la demi-finale contre la Colombie à Lyon, pour ne plus jamais se relever. A seulement 28 ans, le milieu de terrain a été victime d’un malaise cardiaque, qui lui aura malheureusement été fatal… L’autopsie révélera, par la suite, une malformation congénitale (hypertrophie cardiaque).

Le mois suivant le tournoi, un deuxième membre de l’épopée, Valéry Mezague, frôle lui aussi la mort. Agé de seulement 19 ans, le milieu de terrain de Montpellier s’est, en effet, assoupi au volant et il a été victime d’un grave accident de voiture qui lui vaudra trois jours de coma et un traumatisme crânien, freinant considérablement sa prometteuse carrière. Onze ans plus tard, alors que celle-ci battait sérieusement de l’aile depuis plusieurs années, le Camerounais, qui évoluait alors à Toulon, a été retrouvé sans vie dans son appartement le 15 novembre 2014, à 30 ans. L’autopsie met en évidence un arrêt cardiaque lié à une cardiopathie.

Samedi, c’est malheureusement Modeste M’Bami qui s’est ajouté à cette liste de grands Champions partis trop tôt. Victime d’une toux persistante et très fatigué, le retraité de 40 ans a effectué un test Covid-19 qui s’est révélé positif. L’ancien Parisien et Marseillais a succombé quelques jours plus tard à une crise cardiaque, possiblement liée au Covid.

 

Triste…

 

→ A LIRE AUSSI : Affaire judiciaire : Abdou Karim Guèye est aujourd’hui à la DIC…

→ A LIRE AUSSI : Accident de Kaffrine : Révélations sur la 40e victime, décédée hier…

→ A LIRE AUSSI : Visites techniques à Dakar : Les réserves du syndicaliste Gora Khouma