Ngor : arrestation d’un gang de jeunes filles Guinéennes mineures…

artoff21032

Un groupe de filles de nationalité guinéenne a été cravaté par les éléments de la gendarmerie de Ngor aujourd’hui dans la matinée.

Ces jeunes filles, dont la moyenne d’âge tourne entre 12 et 15 ans, habitent toutes le village de Ngor. Mieux, elles sont élèves CE1 et CE2 dans un établissement primaire de ce quartier Lebou ou elles résident avec leurs parents respectifs.

Non contentes de suivre leur scolarité, elles trouvent les moyens de se remplir les poches en cambriolant la cantine de Mariama, une commerçante qui a sa cantine au marché de Ngor. Le plus cocasse dans cette affaire est que la victime est collègue des parents des éléments du gang car eux aussi tiennent leurs étales dans le marché.

Une des voleuses s’est blessée en escaladant le mur qui sépare la Mairie de Ngor et le marché dans la nuit du mercredi à jeudi. Un modus operandi justement pour tromper la vigilance des gardiens en faction devant l’entrée principale dudit marché. Un passage qu’elles ont pris l’habitude de faire tour à tour pour se retrouver à l’intérieur du marché. Blessée par un objet contondant, la fillette qui tentait de rejoindre ses complices a poussé un cri de douleur qui a alerté les vigiles. Ces derniers l’ont alpagué avant de la livrer aux gendarmes qui ont leurs locaux en face de la Mairie. Les pandores n’ont aucune difficulté à faire passer la jeune fille à table et l’infortunée a balancé ses camarades. Au moment où ces lignes sont écrites, les familles squattaient les locaux de la gendarmerie de Ngor. La victime était également sur les lieux et d’après nos sources, c’est plusieurs fois en l’espace de quelques jours qu’elle a subi les assauts répétés de ces cambrioleuses en herbe. Reste à savoir qui sont leurs complices car, le butin est essentiellement composé d’effets de toilette et d’habits.

→ A LIRE AUSSI : Rassemblement devant l’hôpital Principal : Le préfet de Dakar dit niet à Yoonu Askan Wi

→ A LIRE AUSSI : Alerte à la bombe : Ce qui s’est réellement passé à l’ambassade des Usa à Dakar

→ A LIRE AUSSI : Décès de Raphael Ndiaye, directeur de la Fondation Léopold Sedar Senghor