RDC : Semaine sanguinolente dans le Nord-est du pays, au lourd bilan de plus d’une cinquantaine…

RDC Nord Kivu

Une tuerie au bilan macabre de plus de 50 civils tués les 2 et 7 Avril derniers dans le “Nord-est de la RDC (République démocratique du Congo), au cours d’une série d’attaques attribuées à un groupe terroriste d’origine ougandaise“, ont confirmé des sources officielles onusiennes, hier samedi 8 Avril, renseigne Anadolu.

En effet, les crimes odieux ont été commis sur des civils en Ituri – Nord-Kivu – : deux Provinces sous état de siège depuis près de deux ans, avec notamment des Officiers militaires et policiers à la tête des Provinces, Villes, territoires et Communes.

Ainsi, la “Mission de l’Organisation des Nations-unies pour la Stabilisation“ en République démocratique du Congo (MONUSCO), en a instamment informé, jeudi soir dans une note aux médias, de la mort de plus de 30 civils après des assauts meurtriers crapuleusement lancés par des ADF (Forces démocratiques alliées) durant la nuit du 2 au 3 Avril à la frontière entre le territoire de Mambasa et celui d’Irumu – Ituri –.

De son côté, la Société civile de l’Ituri avait avancé un bilan de 31 morts, auprès d’Anadolu.

Toutefois, ce vendredi 7 Avril, en toute fin d’après-midi, 22 civils ont été tués à la machette, dans une nouvelle attaque des rebelles “ADF“, dans la localité de Musandaba sise dans le Sud-ouest de la cité d’Oicha – Nord-Kivu –.

→ A LIRE AUSSI : (Vidéo) Distribution de secours de Pâques à la mairie de la Patte d’Oie : La mairesse Maïmouna Dièye encore accusée…

→ A LIRE AUSSI : Conflits entre pêcheurs : Les cadres de Pastef proposent des solutions aux acteurs

→ A LIRE AUSSI : Mamadou L. Diallo sur le changements à la tête de l’armée : «Le Cemga Wade a été limogé avec… »

pub