Palais de Justice de Dakar : Rassemblement de soutien aux Honorables Mamadou NIANG & Massata SAMB (PUR), ce lundi

massata et mamadou 2

Attraits à la barre, en flagrant délit, ce lundi au tribunal de Dakar,  les deux Honorables–députés du Parti PUR et affiliés au groupe parlementaire “Yewwi Askan Wi“, en l’occurrence Mamadou NIANG & Massata SAMB, sont poursuivis pour « Coups et Blessures volontaires et menaces de mort » sur leur collègue de cette 14ème législature, Amy N’DIAYE “Gniby“.

 

Dans un méli–mélo infernal, une baffe reçue en pleine figure et un coup de pied bien senti respectivement infligés par les parlementaires de l’opposition, Massata SAMB et Mamadou NIANG, placés sous mandat de dépôt, ce 14 décembre, avaient envoyé aux urgences, le 1er décembre dernier, la nommée Amy N’DIAYE “Gniby“ qui serait “en état de grossesse“. Notons que cette dernière avait frontalement proféré des propos jugés “ discourtois “ à l’endroit du guide religieux des “moustarchidînes“, Serigne Moustapha SY.

Leur mise aux arrêts, en pleine session plénière de l’Assemblée nationale, et sans levée de leur immunité parlementaire, avaient été décriée par leur accointance politique, le parti PUR, et la coalition qui avait chapeauté leur investiture aux Législatives, Yewwi Askan Wi.

Venant de Tivaouane, leur ville d’origine, ils seront nombreux, en guise de soutien à leurs fils, à massifier la mobilisation, à dénoncer leur arrestation arbitraire et à prendre d’assaut le Tribunal de grande Instance Dakar.

Ainsi donc, cuisinés, tout d’abord, à la Direction des Investigations criminelles (DIC), puis au Parquet du Procureur, Massata SAMB et Ibrahima NIANG, incriminés pour « Coups et Blessures volontaires ayant entrainé une ITT de 23 jours, et menaces de mort », contestant toujours leurs arrestations et l’enquête de flagrance, sont restés muets comme des carpes, invoquant illico leur “ immunité parlementaire “ qu’ils ont bien voulu opposer aux enquêteurs.

De ce fait, ils n’ont pas daigner s’avancer, pour le moment en tous cas, dans le fond du dossier corsé par la plainte de l’accusatrice, Amy N’DIAYE “Gniby“.

 

Affaire à suivre !

→ A LIRE AUSSI : « Une candidature de Macky SALL en 2024 ne me gêne pas », Mamadou Lamine Thiam

→ A LIRE AUSSI : Affaire “Sweet Beauty Spa“ : « Mon pays est pris en otage pour une affaire de fesses mal ficelée … », Moussa SENE “Absa“

→ A LIRE AUSSI : (Vidéo) – “Sweet Beauty Spa“ : Film de l’audition de Baye M’baye NIASSE “MC“ : Mamour DIALLO enfoncé et Macky SALL sollicité