Ousmane Sonko sur France 24 : « Si on va aux élections… »

L’opposant sénégalais, Ousmane Sonko, a accordé un entretien exclusif à France 24, depuis son domicile, à Dakar. Il se dit « prêt à pardonner » même s’il affirme n’avoir aucun contact officiel ou officieux avec le Président Macky Sall.

L’opposant assure à France 24 que Macky Sall « a dit à certains qu’il empêchera vaille que vaille sa candidature ». La violence dont il est la victime « ne s’est jamais exercée avant », ajoute-t-il.

Même s’il affirme n’avoir aucun contact officiel ou officieux avec le président, il affirme « être prêt à pardonner », et même à « oublier ». Il souhaite à Macky Sall de « terminer ce mandat en beauté » et de « partir dans la sérénité ».
La majorité des 17 millions de Sénégalais veut sa candidature, estime-t-il. Et « si on va aux élections, je serai déclaré vainqueur au premier tour », conclut le président du Pastef assigné à son domicile depuis sa condamnation début juin à deux ans de prison pour « corruption de la jeunesse ».

→ A LIRE AUSSI : Du nouveau dans l’affaire Adji Sarr-Ousmane Sonko

pub

→ A LIRE AUSSI : Présidentielle 2024 : « Sans Ousmane SONKO, il n’y aura pas d’élection au SÉNÉGAL », Cheikh Thioro M’BACKÉ

→ A LIRE AUSSI : Présumé deal avec Macky Sall : Khalifa Sall répond à Ousmane Sonko

pub