Lycée Ngoye de Bambey : Le proviseur et l’intendant relevés pour faute de gestion…

ngoye

Le proviseur et l’intendant du lycée ont été relevés de leurs fonctions et mis à la disposition de l’inspecteur d’académie de Diourbel. Ils sont accusés de fautes de gestion administrative, comptable et financière.

Ibrahima Simaga et Elhadji Mamadou Sy, respectivement proviseur et intendant du lycée de Ngoye, dans le département de Bambey ont été relevés de leurs fonctions par l’inspecteur d’académie de la région. Il est reproché à ces deux agents des fautes de gestion administrative, financière et comptable. Ils sont mis à la disposition de l’IA de Diourbel. L’intérim du proviseur est assuré par Massamba Fall, l’actuel censeur, renseignent nos confrères de Emedia.

Cette mesure prise après un audit effectué par les services de l’IA, met fin à un différend entre le désormais ancien proviseur, le personnel, les élèves et les parents d’élèves dudit établissement. Les élèves du lycée Ngoye de Bambey avaient observé tout dernièrement un mot d’ordre de grève pour dénoncer un présumé détournement financier portant sur un montant d’environ 8 millions de francs CFA. Les professeurs s’étaient aussi insurgé contre la gestion du chef de l’établissement. Mieux, ils avaient boycotté les enseignements parce qu’ils ne disposaient même pas de craie.

À leur tour, les parents d’élèves étaient entrés dans la danse en demandant purement et simplement, le départ du proviseur et de l’Intendant. Mieux, ils avaient saisi les autorités administratives de l’arrondissement de Ngoye.

Sur ces accusations de détournement d’argent, le proviseur incriminé confiait à nos confrères de l’APS qu’il ne s’agissait pas d’un détournement de fonds comme les élèves le soutiennent, mais plutôt d’un « manquement dans la gestion révélée par le rapport d’un audit instruit par l’inspecteur d’académie de Diourbel. Cet audit financier a révélé qu’avec mon accord, l’intendant a prêté un million au surveillant général pour prendre en charge les frais médicaux de son père qui était dans le coma. L’objectif était de venir en aide à un collègue en détresse. »

À noter qu’Ibrahima Simaga, ancien professeur d’anglais, était proviseur du lycée Abdoulaye Wade de Dagana. C’est en 2020 qu’il a été affecté, lors du mouvement national, au lycée de Ngoye. S’agissant de l’intendant, il était en poste depuis avril 2022. Le lycée de Ngoye se trouve dans le chef-lieu de la commune éponyme.

→ A LIRE AUSSI : Nouvelles offres flybox 4G : Abdou Karim Sall invite la Sonatel à réajuster ses tarifs

→ A LIRE AUSSI : Tchad : L’ambassadeur d’Allemagne sommé de quitter le pays dans les 48 heures

→ A LIRE AUSSI : Appellent à la « stabilité politique »: La réponse d’Amadou Ba aux partenaires financiers du Sénégal

pub