La société civile alerte sur les dangers qui pèsent sur la vie de Pape Alé Niang!

ale pape 5723

La Rencontre Africaine pour la Défense des Droits de l’Homme (Raddho), la Ligue sénégalaise des Droits humains (Lsdh) et Amnesty international Sénégal se disent préoccupées par l’état de santé du journaliste Pape Alé Niang.

Après sa ré-arrestation, Pape Alé Niang a été admis à l’hôpital Principal de Dakar, le samedi 24 décembre dernier. Ce, suite à la grève de la faim qu’il a entamée. Présentement, son état de santé préoccupe les organisations de défense des Droits de l’homme.

«La Rencontre Africaine pour la Défense des Droits de l’homme, la Ligue Sénégalaise des Droits Humains et Amnesty International Sénégal réaffirment leur ferme condamnation de l’arrestation et de l’incarcération du journaliste Pape Alé Niang et demandent sa libération sans condition», lit-on dans leur communiqué de presse.

Les trois organisations alertent l’opinion nationale et internationale sur les dangers qui pèsent sur la vie du journaliste, du fait d’une grève de la faim prolongée, ou des séquelles irréversibles qui pourraient en résulter.

«L’acharnement judiciaire contre le journaliste Pape Alé Niang doit cesser, toutes les charges retenues contre lui doivent être abandonnées», martèlent-elles, appelant l’Etat du Sénégal à respecter la liberté de la presse, la liberté d’expression et la liberté d’opinion.

WhatsApp Image 2022 12 28 at 20.29.45

→ A LIRE AUSSI : Détention de PAN : Aminata Touré exige sa « libération immédiate »

→ A LIRE AUSSI : Évacuation d’urgence de Pape Alé NIANG à l’hôpital : Guy M. SAGNA prévient l’État, face à ses responsabilités…

→ A LIRE AUSSI : Pape Alé Niang annoncé libre: « C’est une fausse information »