Eto’o monte au créneau

et2 696x392 1

Le nouveau président de la FECAFOOT et ancien buteur légendaire de la sélection du Cameroun, Samuel Eto’o est monté au créneau pour défendre l’organisation de la coupe d’Afrique des Nations, prévue en janvier prochain dans son pays.

Lors d’un entretien accordé à Canal+, l’ancien international des Lions Indomptables s’est insurgé contre les possibilités d’un report de la compétition : « je ne pense pas que cette manière de faire, ou de vouloir faire soit responsable. La fédération que je représente défendra avec la dernière énergie la tenue de cette coupe d’Afrique« .

À la question sur les raisons d’un possible report, Eto’o s’est montré agacé : « pourquoi la reporter alors que l’Euro s’est joué en pleine pandémie, avec des stades pleins ? Pourquoi la CAN ne se jouerait pas au Cameroun ? Donne moi une seule raison valable… Ou alors on est en train de nous dire que nous devons subir, comme si nous étions des moins que rien », a-t-il déclaré.

Le président de la CAF, Patrice Motsepe, a déclaré un peu plus tôt ce lundi que « la CAN au Cameroun sera un succès » et qu’il se sent « prêt à montrer à tout le monde la meilleure version du football africain et de son hospitalité », insinuant que la CAN aura bien lieu comme il est prévu depuis plusieurs mois, c’est à dire du 9 janvier au 6 février 2022.

→ A LIRE AUSSI : La CAN aura bien lieu en janvier 2022, selon le président de la CAF

→ A LIRE AUSSI : Cameroun 2021: Infantino souhaite le report de la compétition

→ A LIRE AUSSI : Gabon : Ndong privé de CAN, le syndicat des joueurs menace

pub