Criminalisation de l’homosexualité au Sénégal : Des députés déposent une nouvelle requête…

Moustapha Niasse vs Mamadou Lamine Diallo 960x495 1 480x384 1

Le combat de la criminalisation de l’homosexualité se poursuit. Les députés, Cheikh Bamba Dieye et Mamadou Lamine Diallo ont déposé, vendredi, une requête auprès du Conseil constitutionnel. Cette requête, signée par les députés Dieye, Souaré et Mamadou Lamine Diallo, n’est pas un recours en inconstitutionnalité contre un projet de loi qui demande la signature d’un dixième des députés, soit 17.

« Il s’agit ici d’une requête visant la procédure utilisée par Moustapha Niasse dans la proposition de loi sur la criminalisation de l’homosexualité, pour laquelle le Conseil constitutionnel est compétent, car selon la loi organique qui le concerne, le règlement intérieur de l’Assemblée nationale est de sa compétence, en particulier la recevabilité des propositions de lois » , précise un communiqué.

Pour ses députés, Moustapha Niasse s’amuse avec le règlement intérieur de l’assemblée nationale. « Il doit être rappelé à l’ordre, même pour quelques mois ».

Pour rappel, Mercredi, l’assemblée nationale avait rejeté la proposition de loi durcissant la répression de l’homosexualité au motif que la loi sénégalaise punit déjà sévèrement l’homosexualité par des peines de prison. Le texte était porté par 11 députés dont au moins un de la majorité présidentielle.

→ A LIRE AUSSI : Coalition Bunt-Bi:« La classe politique ne doit pas prendre en otage les Sénégalais…»

→ A LIRE AUSSI : Document de presse–Regroupement des Diplômés Sans Emploi du Sénégal

→ A LIRE AUSSI : Moustapha Diakhaté en veut terriblement au Conseil constitutionnel : « Avec une si illégale décision, le Conseil constitutionnel autorise désormais les politiciens sénégalais à se prévaloir de leurs propres turpitudes »

pub