« Trafic de passeports diplomatiques » : Aïssata Tall Sall dédouane ses services

telechargement 2021 12 06T120616.110

Lors du vote du budget du du ministère des Affaires étrangères, Me Aïssata Tall Sall n’a pas échappé aux questions des députés sur un trafic présumé de passeports diplomatiques.

Une sulfureuse et rocambolesque affaire,  encore loin de connaître son épilogue, dans laquelle deux députés de la coalition présidentielle Benno Bokk Yakaar (BBY) ont été cités.

«Jusqu’à preuve du contraire, je suis sûre que les services de mon Département ministériel n’ont rien à se reprocher», déclare-t-elle dans des propos rapportés par le quotidien L’Observateur.

Mais, le cas contraire, précise Aïssata Tall Sall, « le tribunal apportera les preuves de leur implication, et à ce moment j’agirai en conséquence, et si je ne le fais pas, le chef de l’État le fera ».

À rappeler que Me Aïssata Tall Sall avait déclaré n’avoir jamais vu de passeports trafiqués.

NKN

→ A LIRE AUSSI : Titres de transport : La carte grise s’offre désormais à 15 000 Fcfa, une plaque d’immatriculation à 26 000

→ A LIRE AUSSI : Limogeage du DG de « Poste Finances » – Birahime Seck désavoue Bibi Baldé : « Qui essayez-vous de protéger? »

→ A LIRE AUSSI : Touba et sa nappe phréatique / un danger de type écologique assez sérieux, assez imminent et assez effrayant !

pub