Enseignement supérieur : Le SEAS déterre la hache de guerre

artoff21765

Le Syndicat Autonome de l’Enseignement Supérieur (SAES), après plusieurs alertes, décrète un mot d’ordre de débrayage de 48 heures, à partir de mercredi prochain, 10 novembre.

« Le Secrétariat National (SN) du SAES s’est réuni le samedi 06 novembre 2021 au siège du SAES. La rencontre a vu la participation des coordonnateurs des différents campus et des membres du Bureau National », informe son communiqué transmis à Emedia. Le document ajoute que « les travaux, démarrés à 10h30 et terminés à 18h30, ont permis de constater avec regret : l’inertie et le dilatoire du gouvernement sur l’ensemble des points de revendication et plus particulièrement sur la finalisation et l’adoption des textes de gouvernance des universités. »

Le SAES dénonce également « le harcèlement fiscal sur les budgets des universités publiques qui arrivent à peine à couvrir les dépenses de fonctionnement et plus particulièrement le blocage des comptes de l’Université Gaston Berger par les services fiscaux. » Et, « demande aux militants de surseoir à toutes les activités pédagogiques et administratives y compris les formations payantes. »

Les Assemblées générales (AG) de campus seront convoquées par les coordinations durant la période de débrayage, souligne la note.

Ramatoulaye

→ A LIRE AUSSI : Drame à la Médina: Un immeuble à 3 étages s’effondre et fait une victime

→ A LIRE AUSSI : Les meuniers passent à l’action: le pain introuvable à Dakar ce matin, les boulangers dans tout leurs états

→ A LIRE AUSSI : UN MEMBRE DE LA FAMILLE DE L’ÉPOUSE DU DR PAYE RÉAGIT

pub