Émigration irrégulière : Le Directeur de l’ANPEJ défend l’État

b30870d0 0a52 47d2 993f 7f63f97cd2e4

Alors que le phénomène de l’émigration irrégulière s’intensifie et n’épargne pas les enfants, le Directeur général de l’Agence Nationale pour la Promotion de l’Emploi des Jeunes (ANPEJ) a mis en cause la responsabilité parentale. “Où sont les parents de ces mineurs, de ces enfants qui n’ont aucune qualification encore moins d’aptitude pour travailler en Europe compte tenu de leur âge ?”, s’est il interrogé lors d’une cérémonie de signature d’un accord cadre de coopération entre l’ANPEJ et l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM). 

« Les parents doivent prendre leurs responsabilités et protéger les enfants. Je ne sais pas ce qu’un mineur va faire à l’étranger. Je ne peux pas comprendre ce qu’une fillette de 10 ans fait dans une pirogue pour se rendre en Europe”, a-t-il ajouté.

Tamsir Faye a par ailleurs relevé qu’il est possible de bien réussir au Sénégal : “Ces pays ont des difficultés tout comme nous. C’est possible de réussir au Sénégal. La majeure partie  de nos milliardaires se sont construits au Sénégal”.

M. Faye a également rejeté les critiques formulées contre l’État face à l’ampleur de la tragédie : “Il est difficile de comprendre le procès qui est fait à l’Etat concernant ces gens qui dépensent cinq millions ou plus pour prendre de tels risques”.

→ A LIRE AUSSI : Émigration irrégulière : Des migrants abandonnés dans une pirogue…

→ A LIRE AUSSI : Systèmes scolaire & universitaire : L’alliance SAEMSS/CUSEMS a tenu promesse, malgré l’avertissement de l’État !

→ A LIRE AUSSI : Grèves annoncées de l’alliance SAEMS/CUSEMS : Voici la mise en garde de l’État !

pub