Tournoi U17 : Le Cameroun écarte 21 joueurs pour non-respect de l’âge

u17 cameroun

La Fédération camerounaise de football (Fecafoot) a annoncé mercredi que 21 joueurs sur les 30 convoqués pour le tournoi U-17 de l’Uniffac Limbe 2023 ont été écartés après avoir échoué au test d’âge requis par la FIFA.

Dans un communiqué publié sur le site web de la Fédération camerounaise de football fin décembre et repris ce dimanche par la presse internationale, celle-ci révèle que 21 joueurs sur les 30 convoqués pour le tournoi U17 de l’UNIFFAC Limbe 2023 ont été écarté après avoir failli à l’IRM visant à déterminer leur âge.

Le test médical en question est une IRM du poignet avec laquelle les médecins peuvent vérifier l’âge des joueurs avec 99% de certitude en analysant la maturation des os. Ce test est destiné à empêcher les équipes de se battre de manière inégale sur le terrain, surtout dans les catégories jeunes.

« La Fédération camerounaise de football informe l’opinion publique que dans le cadre des préparatifs du tournoi UNIFFAC Limbe 2023, qualificatif au prochain championnat d’Afrique des nations des U17, 21 joueurs sur les 30 actuellement en stage ont été recalés à l’issue des tests de l’IRM, écrit la FECAFOOT sur son site. Ils ont aussitôt été sortis du groupe. Des mesures ont immédiatement été prises pour leur remplacement numérique ».

« Mettre un terme aux tripatouillages sur les états civils »

En revanche, aucune information concernant de potentielles sanctions individuelles visant les joueurs en question. Il faut dire que la liste des Lionceaux convoqués initialement par Jean-Pierre Fiala n’avait pas été dévoilée. Même si la fédération a annoncé que les joueurs concernés avaient débuté les entraînements à Mbankomo le jour-même du communiqué.

La fédération dirigée par Samuel Eto’o précise tout de même : « Cette action est la résultante des instructions rigoureuses données par le Président de La FECAFOOT agissant sous mandat du COMEX, aux fins de mettre un terme aux tripatouillages sur les états civils qui ont, par le passé, terni l’image de l’instance faîtière du football camerounais. La FECAFOOT exhorte tous les acteurs, en particulier les éducateurs, à veiller au respect des âges par catégorie ».

(rfi.fr)

→ A LIRE AUSSI : Thierno Bocoum : « La libération de Pape Alé Niang se justifie juridiquement et humainement »

→ A LIRE AUSSI : 3èm candidature de Macky Sall : La nouvelle sortie de Ismaïla Madior Fall

→ A LIRE AUSSI : Contre une 3e candidature de Macky, Moustapha Kane quitte la Présidence du Conseil de Surveillance de l’Asepex