Tentative de Putsh au Burkina : Le Dirpub de Jeune Afrique solde ses comptes avec la Junte !

yahmed marwane 6194

Jeune Afrique avait été suspendu au Burkina pour avoir fait état d’une grogne au sein de l’armée. Aujourd’hui qu’une tentative de coup d’Etat a été confirmé par la junte, le directeur de publication Marwane Ben Yahmed n’a pas raté les putschistes.

Aussitôt après le communiqué du gouvernement de la transition  au Burkina, qui confirme la tentative de Coup d’Etat, le directeur de publication de Jeune Afrique dont le support a été interdit au Burkina, a régi.

«Jeune Afrique a été suspendu par les autorités burkinabè pour un article évoquant des tensions au sein de l’armée. Article soi-disant mensonger. On apprend que des officiers ont tenté un putsch. C’est à n’y rien comprendre… Nius avions raison alors ?», a réagi Marwane Ben Yahmed.

Lundi, le gouvernement burkinabè justifia la suspension de la diffusion des supports de Jeune Afrique dans le pays par la diffusion d’ « un nouvel article mensonger sur le site du journal Jeune Afrique, intitulé “Au Burkina Faso, toujours des tensions au sein de l’armée”».

«Cette publication fait suite à un article précédent [publié jeudi] dans lequel Jeune Afrique alléguait qu’ “Au Burkina Faso, la grogne monte dans les casernes”», ajoute le ministre.

Selon le gouvernement, «ces affirmations faites à dessein sans l’ombre d’un début de preuve n’ont pour seul but que de jeter un discrédit inacceptable sur les Forces armées nationales et par-delà l’ensemble des forces combattantes ».

→ A LIRE AUSSI : Le Burkina Faso suspend “tous les supports de diffusion” du média Jeune Afrique

→ A LIRE AUSSI : Boun Abdallah Dionne ou le choix de Macky ? Mounirou Sy a choisi son camp !

→ A LIRE AUSSI : Gamou 2023 – Détracteurs de l’Islam confrérique : Voici les sérieuses mises en garde du ministre de l’Intérieur !

pub