SANTÉ : Biofar mis en quarantaine au Sénégal, Voici les explications de Dr Oumy Kalsoum Ndiaye, Directrice de l’ASRP !

WhatsApp Image 2023 01 12 at 10.48.27

Dr Oumy Kalsoum Ndiaye, Directrice générale de l’Agence sénégalaise de réglementation pharmaceutique (Arp), a donné des explications sur le blocage ou la mise en quarantaine de Biofar au Sénégal. Rappelons que le produit Biofar vitamine C 1000 mg, lot n°1301/15, est un  complément alimentaire effervescent.

 

« On a constaté dans le stockage des malformations des produits (Biofar Vitamine C 1000 mg, Ndlr). Donc, la meilleure solution était de bloquer le produit et de le passer sous contrôle. Nous avons constaté une oxydation des comprimés, conduisant à leur changement de couleur et à leur agglutination », a indiqué Mme Oumy Kalsoum Ndiaye, qui explique pourquoi le produit a été mis en quarantaine.

Dans les colonnes de L’Observateur, elle souligne que ceci peut venir d’un un problème de conservation ou un défaut de fabrication du médicament. « Ça peut aussi être des conditions d’emballage et autres. Il y a plusieurs facteurs qui peuvent l’expliquer. C’est à nous d’aller voir quelle est la cause. Mais, en attendant, on bloque le médicament. Nous allons continuer le travail pour chercher la cause », dit-elle.

Pour le moment, elle souligne qu’aucun ennui de santé n’a été détecté : « Non ! Notre rôle, c’est de vérifier la qualité du produit. Nous ne sommes pas encore à des ennuis de santé ou quelque chose comme ça (que pourrait causer le Biofar Vitamine C 1000 mg). Tout médicament à un modèle de présentation de qualité. Quand on dit que le médicament doit être d’une telle couleur dans tel état et qu’on constate, pendant la conservation, que ce médicament est en train de virer, notre rôle, c’est de le stopper et de demander à ce qu’il soit mis en quarantaine. »

→ A LIRE AUSSI : CHAN 2023 : Le Maroc ne participera à la compétition !

→ A LIRE AUSSI : (Vidéo) – Tivaouane : 17 ans, Ahmed N’DAO tué par son “ami“. L’origine du drame est déconcertante…

→ A LIRE AUSSI : Le communiqué du Conseil des ministres du 11 janvier 2023