“RSF“ insiste pour faire acter “ la libération immédiate “ de Pape Alé NIANG

pape ale niang gif 1

Réarrêté et incarcéré le 20 Décembre dernier, soit 6 jours seulement après sa remise en liberté assortie d’un contrôle judiciaire, après avoir bouclé plus d’un mois en taule, Pape Alé NIANG a illico entamé une nouvelle grève de la faim. “ Très éprouvé “, le journaliste d’investigations a été hospitalisé le samedi 24 Décembre dernier.

 

“ Reporters sans Frontières “ (“RSF“) engage directement la responsabilité des autorités sénégalaises, qu’il appelle à de meilleurs sentiments & laisse entendre qu’il est temps de clôturer son dossier et de le libérer.

« Comme je l’ai déjà fait à Dakar Décembre, j’insiste pour que Pape Alé NIANG soit immédiatement libéré ! Si les autorités sénégalaises ne veulent pas laisser croire à l’opinion publique africaine et internationale que Pape Alé NIANG est victime d’un harcèlement judiciaire, elles doivent clôturer son dossier, abandonner toutes les charges qui pèsent contre lui et le libérer immédiatement », a confié le Secrétaire général de l’Organisation, Christophe DELOIRE.

Pour rappel, le journaliste d’investigations, patron du site “ Dakar Matin “ et assez engagé contre ce qu’il considère comme des dérives & autres non–droits du pouvoir en place, a été renvoyé en détention le 20 Décembre dernier.

Pape Alé NIANG, hospitalisé, est « extrêmement éprouvé » par sa grève de faim, d’après ses soutiens, qui ont fait annonce d’un nouveau rassemblement dès aujourd’hui, mercredi, pour exiger sa libération.

→ A LIRE AUSSI : Pape Alé Niang : « Je préfère mourir dignement en prison qu’à l’hôpital »

→ A LIRE AUSSI : Élargissement de Pape Alé NIANG : Un rassemblement prévu devant l’hôpital “Principal“, ce samedi 7 janvier

→ A LIRE AUSSI : État de santé préoccupante de Pape Alé NIANG : Nathalie YAMB égratigne Macky SALL