Revue de presse : L’écho du rappel à l’ordre d’Amadou BÂ aux Compagnies minières se fait retentir dans la Presse du jour !

Revue de Presse Sen 2

La Presse du jour a commenté le rappel à l’ordre fait par le PM Amadou BÂ aux Compagnies minières, auxquelles le candidat de Benno Bokk Yaakaar “ reproche d’abandonner les populations à elles–mêmes “.

 

« Les entreprises minières s’enrichissent, les populations s’appauvrissent », a titré “L’Info“, ajoutant ainsi que, « c’est inacceptable pour Amadou BÂ ! »

Le Premier ministre s’est inquiété de la qualité du niveau de vie des populations vivant près des Zones minières, à l’occasion d’un Salon international des Mines, à Diamniadio (Ouest).

« Les entreprises minières doivent comprendre qu’il est inacceptable de les voir prospérer lorsque les communautés [vivant près des Mines] sont appauvries », a ajouté “L’Info“, citant le chef du Gouvernement.

« Pour Amadou BÂ, l’exploitation des Ressources minières doit impérativement s’accompagner d’un mieux–être des communautés vivant dans les zones minières », a noté “Le Quotidien“.

Le Premier ministre veut que « les jeunes et les communautés puissent tirer profit des retombées de l’exploitation minière », a rapporté “Bès–Bi, Le Jour“.

« Amadou BÂ tance les Sociétés minières », a–t–on pu lire sur la une du “Témoin Quotidien“.

“EnQuête“ fait état « des nouvelles exigences d’Amadou BÂ » pour les Compagnies minières.

« Le Premier ministre a prévenu que le Gouvernement ne tolérerait aucune violation de la loi et que les Sociétés minières doivent respecter [leurs] obligations financières », a–t–on également lu dans le journal “EnQuête“.

De “belles idées“ !

Concernant la politique, “EnQuête“ a signalé que, « plus de 10 personnalités des Partis politiques membres de la majorité présidentielle sont candidats à l’élection du 25 Février 2024. »

« Avec plus de 10 candidats à la candidature, dont au moins six (6) Maires de Communes importantes, la majorité présidentielle court de sérieuses menaces », a commenté “EnQuête“.

« Entre de vrais opposants et des farceurs politiques, l’élection présidentielle ne manque pas de candidats », a écrit “Tribune“, estimant que certains candidats veulent désacraliser la fonction présidentielle “.

Certains d’entre eux ont de “belles idées“, mais ils ont du mal à « convaincre les Sénégalais », selon “WalfQuotidien“.

« Loin du populisme et du folklore, certains candidats sortent du lot avec un discours cohérent. Ils élèvent le niveau du débat […] Malgré cela, ils ont du mal à percer », a observé le journal.

Selon “L’Observateur“, la Direction Générale des Élections a enregistré 206 prétendants au mandat présidentiel.

« Accueil désagréable, manque d’infrastructures, recrutements pléthoriques d’agents non qualifiés… », a titré “L’As“, selon lequel la ministre de la Santé, Marie Khémesse NGOM N’DIAYE, a été interpellée sur ces sujets par les membres du Haut Conseil des Collectivités territoriales.

« Après quarante-neuf mois de règne, c’est [maintenant] la traversée du désert », a fait remarquer “Le Soleil“, concernant les performances de l’équipe nationale senior de Football du SÉNÉGAL.

En outre, il a ainsi renchéri : « C’est un euphémisme de dire que les Lions ne brillent plus des mille feux qu’ils avaient allumés au Cameroun en Février 2022. »

« La rentrée scolaire, prévue jeudi 5 Octobre, risque d’être compliquée à cause de moult facteurs, dont l’impraticabilité de plusieurs Écoles à cause des eaux pluviales, du déficit d’Enseignants et des menaces des Syndicats d’Enseignants. »

→ A LIRE AUSSI : Présidentielle 2024 : Les 7 engagements de Amadou Ba pour BBY

→ A LIRE AUSSI : Amadou Bâ rassure Abdoulaye Daouda Diallo: “Je ne ferai rien…”

→ A LIRE AUSSI : Amadou Bâ : «Ce que vise le choix de plusieurs candidats internes de Pastef»

pub