Recours introduit par Karim WADE et Cie : Le Procureur demande au juge de le déclarer irrecevable !

karim wade 1

Représentant le Parquet, le Procureur vient de faire son réquisitoire dans le recours introduit par le PDS (Parti Démocratique Sénégalais) et des candidats dits “spoliés”, dans le dessein de faire annuler l’Élection présidentielle du 24 Mars et faire reprendre le processus.

En effet, le Procureur a demandé au juge de déclarer irrecevables les demandes de Karim Meïssa WADE et Cie. Il a notamment mis en exergue que ” les décisions du Conseil constitutionnel s’imposent à la Cour Suprême “.

En guise de rappel, retenons que la Cour Suprême examine en audience publique, ce vendredi, les requêtes en référé pour ” excès de pouvoir contre les décrets fixant la date de l’Élection présidentielle du 24 Mars, convoquant le corps électoral et déterminant la durée de la campagne électorale pour le scrutin “.

D’ailleurs, cette requête en référé émane notamment de Lamine THIAM, Karim Meissa WADE, Saliou DIENG, Magatte SY, et Mayoro FAYE, des membres du Parti Démocratique Sénégalais (PDS), une formation politique opposée à la tenue de l’Élection présidentielle le 24 Mars au motif que son candidat a été injustement écarté de la course.

→ A LIRE AUSSI : L’élargissement d’Ousmane SONKO peut-il influer sur le cours de l’Élection ?

→ A LIRE AUSSI : Présidentielle 2024 : À Mbacké, la quasi totalité du matériel électoral est réceptionnée (Préfet)

→ A LIRE AUSSI : Campagne électorale : Sur instruction du Chef de l’État, Amadou BÂ bénéficie du soutien des leadeurs de l’APR

pub