Qatar 2022 : Les Lions du Sénégal joueront en vert contre l’Angleterre

1243590819 2048x2048 cleanup 1

Pour son huitième de finale de la Coupe du Monde, l’Equipe Nationale du Sénégal évoluera avec son maillot extérieur. Les Lions seront donc tout en vert, une première depuis l’entame de la compétition mais des couleurs qui ont porté chances cette année et bien avant.

On connaît la tenue des joueurs de l’Equipe Nationale pour les huitièmes de finale de la Coupe du Monde. Et, après avoir joué avec les couleurs blanches durant toute la phase de groupes, les hommes d’Aliou Cissé vont changer. Sachant que l’Angleterre accueille et évoluera traditionnellement en blanc, Kalidou Koulibaly et ses partenaires défieront les Three Lions, ce dimanche soir (19h00 GMT), avec leur maillot extérieur, le vert.

Une tenue qui a porté chance

Lors de la phase de groupes de ce Mondial, le Sénégal a évolué tour à tour contre les Pays-Bas, le Qatar et l’Equateur sous son maillot domicile, en blanc, bien qu’il ait a joué en tant qu’équipe extérieure ses deux dernières rencontres. Cela parce que les couleurs des adversaires étaient bien différentes du maillot domicile sénégalais. Mais avec le vert, les Lions ont connu une excellente réussite lors des derniers mois.

Pendant la Coupe d’Afrique des Nations au Cameroun, le Sénégal a disputé toute la phase de groupes avec son maillot blanc. Ensuite, une fois les matchs de poules passés, les Lions vont aborder toute la phase à élimination directe avec leur maillot vert. La suite, on la connaît. Lors de la Coupe du Monde 2002, les partenaires d’El Hadji Ousseynou Diouf ont éliminé la Suède en huitièmes de finale sous leurs couleurs vertes… Et dimanche soir ?

→ A LIRE AUSSI : Brésil Vs Cameroun : « Le Cameroun est plus titré que le SÉNÉGAL. S’ils ont pu le faire, pourquoi pas nous », s’interroge Rigobert SONG ?

→ A LIRE AUSSI : Mondial 2022 : Qualifié pour les 8es de Finale, le Sénégal empoche déjà 9 milliards de francs CFA !

→ A LIRE AUSSI : SÉNÉGAL Vs Angleterre : « SOUTHGATE aura un problème de choix contre le SÉNÉGAL », John TERRY