Mamadou Seck, Bâtonnier de l’ordre des avocats, demande aux Magistrats de ne pas brader leur indépendance

66330375 47135841

L’audience solennelle de rentrée des Cours et tribunaux pour l’année judiciaire 2022-2023, se tient ce lundi. À cette occasion, le Bâtonnier de l’Ordre des Avocats Mamadou Seck à lancer un appel fort aux Magistrats à ne pas céder sur leur indépendance.

“Chers Magistrats, l’indépendance qui vous est offerte par vos statuts, et dont vous pouvez disposer à souhait, a comme contrepartie de puissantes sujétions exigeant l’exercice compétent et impartial de vos fonctions et conséquemment, vous ne pouvez pas vous soumettre à des obligations ou contraintes de nature à restreindre votre liberté de réflexion ou d’action. Vous ne pouvez pas porter atteinte à votre indépendance. Dans l’exercice professionnel d’un magistrat, qu’il soit du siège comme du parquet, l’indépendance a une dimension personnelle qui l’oblige à ne jamais sacrifier ce qui fonde et justifie son action, à savoir les exigences déontologiques de la profession”., a t-il fait savoir.

“Les principes essentiels de votre profession ne sont pas des slogans que l’on brandit comme un étendard, ils sont les conditions cumulatives et nécessaires du respect et de l’acceptation des décisions de justice par les justiciables”, a-t-il poursuivi.

→ A LIRE AUSSI : Rentrée des Cours et Tribunaux :Macky Sall annonce un programme de construction d’infrastructures judiciaires de 250 milliards de francs CFA

→ A LIRE AUSSI : (Vidéo) – Demande de clarification de MACRON au Burkina : « Comment faire plus clair », rétorque le Gouvernement burkinabè ?

→ A LIRE AUSSI : “Rassemblent–record“ de SONKO à Keur Massar : Le “tweet–surprise“ d’Amir Nourdine ELBACHIR à Macky qui fait polémique